Edmond Tanière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edmond Tanière
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Edmond Tanière, né à Fouquières-lez-Lens en et mort le dans un accident de cyclomoteur, est un chanteur et compositeur de chansons en Ch'ti (langue régionale du Nord-Pas-de-Calais)

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien mineur, artisan grutier, il chante et joue de l'accordéon le samedi et dimanche, dans les bals de la région. Avec des proches, il crée son propre groupe[1].

Révélé fin 1980 par les diffusions sur "Radio-Quinquin" et "Fréquence Nord" de la chanson Tout in haut de ch'terril[2], il enregistre peu après son premier 33 tours.

La plupart des chansons que chante Renaud dans son album Renaud cante el nord sont des chansons composées par Edmond Tanière. Il était également un accordéoniste talentueux qui est toujours présent dans le souvenir des anciens mineurs.

Ses chansons, pleines de réalisme et d'humour, sont restées gravées dans la mémoire collective des mineurs du Nord. Deux CD comportant au total 24 chansons furent édités en 1993 chez Déesse.

Chansons[modifier | modifier le code]

Quelques chansons d'Edmond Tanière dont le thème récurrent est la vie des mineurs.

  • Tout in haut de ch’terril
  • Ch’meneux d’quévaux
  • Eune goutte eud’jus
  • Les femmes d’à ch’t’heure
  • Les molettes
  • Louis par chi, Louis par là
  • M’lampiste
  • Les tomates
  • V’la les coulonneux
  • À l’ombre des terrils
  • L’cordéoneux
  • El’pinsionnée
  • Pensez donc aux mamans
  • Non, t’iras pas à'l’fosse
  • La parisienne
  • La polka du mineur
  • Comme Papa
  • Alle juot à’l’guise
  • Mélanie
  • C’est loin tout ça (chanson écrite et composé par Maurice Tanière)
  • Amertume (chanson écrite et composée par Maurice Tanière)
  • Gueules noires
  • L'bouton d'l'accordéon
  • Le tango du cachalot
  • Des fleurs pour maman

Reconnaissances[modifier | modifier le code]

  • La ville de Haisnes rend hommage au chanteur rebaptisant la salle polyvalente en Salle Edmond Tanière.

Notes et références[modifier | modifier le code]