Edgar Estrada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edgar Estrada
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nom Edgar Eladio Estrada Solís
Nationalité Drapeau : Guatemala Guatémaltèque
Naissance (49 ans)
Lieu Guatemala City (Guatemala)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 19872005
Poste Gardien de but
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1987-1994 Drapeau : Guatemala Aurora
1995-2001 Drapeau : Guatemala Comunicaciones
2001-2002 Drapeau : Guatemala Municipal
2002-2005 Drapeau : Guatemala Comunicaciones
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1995-2003 Drapeau : Guatemala Guatemala 80 (0)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Edgar Eladio Estrada Solís, ou simplement Edgar Estrada, né le à Guatemala City au Guatemala, est un footballeur international guatémaltèque, qui jouait en tant que gardien de but.

Il compte 80 sélections en équipe nationale entre 1995 et 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Edgar Estrada est convoqué pour la première fois par le sélectionneur national Jorge Roldán pour un match de la Coupe UNCAF 1995 face au Belize le (victoire 1-0). Il reçoit sa dernière sélection le contre le Pérou, où il sort à 46e minute à la place de Paulo César Motta (0-0).

En janvier 2001, après avoir pris 5 buts lors d'une défaite contre le Costa Rica, qui a éliminé le Guatemala de la Coupe du monde 2002, il a été très critiquée dans son pays, et il a reçu des menaces de mort[2]. Il a plus jouer en équipe national pendant un an. Il est apparu dans trois autres matches officiels pour le Guatemala, avant de se retirer de l'équipe nationale en 2003.

Il dispute cinq Gold Cup (en 1996, 1998, 2000, 2002 et 2003). Il participe également à trois Coupes UNCAF (en 1995, 1997 et 1999).

Il compte 80 sélections avec l'équipe du Guatemala entre 1995 et 2003. Il était le joueur le plus capé de la sélection, jusqu'à ce que Juan Carlos Plata le dépasse en 2005.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]