Eddy Caekelberghs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Eddy Caekelberghs
Naissance (57 ans)
Drapeau de la Belgique Belgique
Profession Journaliste
Spécialité Europe, Multiculturalisme, Liberté, Laïcité, Franc-maçonnerie
Autres activités
  • Président de l'Union des anciens étudiants de l'ULB
  • Grand maître adjoint du Grand Orient de Belgique
  • Modérateur et animateur de nombreux débats
Distinctions honorifiques Prix Ex-Libris 2000
Médias
Média principal Radiophonie
Radio Radio-télévision belge de la Communauté française (RTBF)
Fonction Secrétaire de rédaction

Eddy Caekelberghs, né le , est un journaliste belge diplômé en sciences politiques et relations internationales. Il est l'animateur, le fondateur et le présentateur de l’émission radiophonique quotidienne de débats de société, de cultures et d’actualités « Face à l’Info » sur la Radio-télévision belge de la Communauté française (RTBF), où il y est également secrétaire de rédaction. Reconnu pour ses nombreuses activités en tant que modérateur de débat, il est également un humaniste et franc-maçon qui plaide régulièrement pour des causes d'ouverture et de tolérance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et université libre de Bruxelles[modifier | modifier le code]

En 1973, Eddy Caekelberghs entre à l'Athénée communal Fernand Blum, établissement scolaire bruxellois construit au début du XXe siècle. Il y réalisa ses secondaires et en fut diplômé six ans plus tard, en 1979. La même année, il s'inscrit à l'Université libre de Bruxelles et entame une formation en sciences politiques et relations internationales ainsi qu'une maîtrise en politique européenne[1]. Il effectue cette dernière dans le cadre de l'Institut d’études européennes. Fondé en 1963, il est l'un des plus prestigieux et anciens instituts de recherche et d'enseignement sur la construction européenne.

Caekelberghs est président de l'Union des anciens étudiants (UAE)[2],[3], il est également modérateur autour de nombreux débats de questions sociétales : autour de l'Europe, de la liberté d'expression, du multiculturalisme[4], de l'émancipation[5], lors de la remise des prix de Schola ULB[6], etc.

Journaliste à la RTBF[modifier | modifier le code]

Eddy Caekelberghs contribue quotidiennement depuis 1989 à la Radio-télévision belge de la Communauté française (RTBF).

Entré sur concours à la RTBF en 1989, il y a successivement travaillé aux informations régionales, au mensuel « Euro3 », à la couverture de la politique institutionnelle européenne au journal télévisé, a co-crée les émissions « Midi Première », « Restez en Ligne » et « Débats ».

En 1997, il fonde l'émission radiophonique quotidienne « Face à l’Info ». Eddy Caekelberghs retrace quotidiennement les enjeux, les stratégies, les fondements des faits et tendances de l’actualité. L'émission compte plus de 3000 éditions et plusieurs milliers d’invités à son actif. La prise de temps d'explication et la mise en perspective caractérisent « Face à l’Info »[7].

Depuis plusieurs années déjà, Eddy Caekelberghs réalise et anime plusieurs débats thématiques de la Foire du livre de Bruxelles, s’inscrivant ainsi dans la continuité d’entretiens d’auteurs qui maillent, régulièrement, son émission. Eddy Caekelberghs est titulaire du Prix Ex-Libris 2000.

Parcours maçonnique[modifier | modifier le code]

Sceau du Grand Orient de Belgique, dont Caekelberghs est grand maître adjoint.

Eddy Caekelberghs est membre de la loge provinciale Les Degrés du Temple, numéro 99 du Grand Orient de Belgique, fondée en 1989 et située à Jodoigne[8].

Le journaliste contribue également pour le mensuel français Franc-maçonnerie magazine[9].

Depuis 2012, il est premier grand maître (président) adjoint du Grand Orient de Belgique[10], obédience maçonnique qui compte une dizaine de milliers de membres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

[radio] Émission autour de Charlie Hebdo et de la liberté d'expression