Dvaitadvaita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la philosophie indienne
Cet article est une ébauche concernant la philosophie indienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Le Dvaitādvaita (« dualité dans la non-dualité »[1]) est l'une des écoles du Vedānta qui appartient à la tradition philosophique indienne āstika[2]. Celle-ci a été fondée par le philosophe Nimbārka vers le XIIe siècle de notre ère. Cette école liée aux Védas reconnait une dualité entre l'âme et le Tout c'est-à-dire dieu mais admet qu'il il y aussi une non-dualité. Cette pensée peut être assimilée à l'école de Vedanta dénommée bhedabheda[3]. En fait pour le dvaitadvaita, Dieu est en toute chose sur Terre: là est la non-dualité; mais les qualités des êtres vivants des matières sont différentes d'où une dualité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. Qui reconnait l'autorité des écritures sacrées comme le Veda.
  3. Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, pages 83, 312, ISBN 0816073368