Dun & Bradstreet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dun & Bradstreet

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action New York Stock Exchange (DNB)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Short Hills (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Direction Thomas J. Manning, Richard H. Veldran et Christie A. Hill
Site web www.dnb.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d’affaires en augmentation 1,742 milliard $ (2017)

Dun & Bradstreet (D&B) est une compagnie américaine fondée en 1841 qui fournit des données commerciales et financières, à la fois analytiques et synthétiques, sur les entreprises. Son siège social est situé à Short Hills (en) dans le New Jersey. Elle est le numéro un mondial de l’information économique BtoB.

Entre autres, elle attribue à chaque entreprise américaine — mais aussi étrangère quand nécessaire — le Data Universal Numbering System (DUNS), un identifiant unique composé de neuf chiffres : plus de 11 millions de compagnies sont à ce jour enregistrées[1].

Pour la France, les bases de données Dun & Bradstreet, soit près de 280 millions de comptes d'entreprises, sont distribuées par le biais d'Altares.

En août 2018, Dun & Bradstreet, cotée au NYSE, fait entrer dans son capital un groupe d'investisseurs majoritaires comprenant CC Capital, Cannae Holdings et Thomas H. Lee Partners, pour un montant de 6,9 milliards de dollars[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Publicité pour la Mercantile Agency, Dun, Barlow & Co publiée à Paris en avril 1877 montrant l'étendue du réseau de cette agence internationale (source : BnF).

Le 20 juin 1841, Lewis Tappan (en) établit à New-York, sur Wall Street, The Mercantile Agency (en), qui assurent à ses abonnés des informations comptables certifiés sur un certain nombre d'entreprises et de commerces. Ses clients sont des investisseurs, des épargnants, soucieux de connaître l'identité et le profil financier des sociétés dans lesquels ils placent leurs capitaux. Au départ, on l'accuse de s'immiscer dans la vie privée et de divulguer des informations confidentielles, mais Tappan réussit à séduire 280 clients en 1844. Cinq ans plus tard, Tappan revend son affaire qui s'était étendue à des villes comme Boston, Baltimore et Philadelphie, à Benjamin Douglass, lequel publie le premier indicateur de notation financière (en anglais, ratings) sous la forme d'une brochure en 1851. Une autre agence, fondée à New York par John Bradstreet en 1849, publie également des notations à partir de 1859. La même année, Douglass revend ses parts à Robert Graham Dun. Durant plus de quarante ans, R. G. Dun & Company ouvre de nombreuses filiales sur le territoire américain puis en Europe, et devient l'une des toutes premières sociétés d'analyse financière de crédit. La Mercantile Agency, connue à Paris sous le nom de L'Agence commerciale, Dun, Barlow et Cie[3], possédant bientôt près de 70 comptoirs[4], prend de l'importance après la crise bancaire de mai 1873.

En 1933, Arthur Whiteside, patron de Dun & Company, orchestre avec Bradstreet la fusion des deux agences pour former Dun & Bradstreet.

En 1962, Dun & Bradstreet acquiert l'agence Moody's (qu'elle sépare de ses actifs en 1999).

Le Data Universal Numbering System est inventé en 1963.

En 1984, B&B acquiert l'agence Nielsen (revendue en 1999).

En 1994, D&B fonde Cognizant, une société de conseil en informatique qu'elle revend en 1996.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Data Universal Numbering System (DUNS), Business Dictionary Online.
  2. (en) Ambrogio Visconti, « Investor Group Led by CC Capital, Cannae Holdings and Thomas H. Lee Partners’s $6.9 billion Acquisition of Dun & Bradstreet », Global Legal Chronicle, 30 août 2018.
  3. La Presse, 18 février 1874, p. 1 — sur Gallica.
  4. Publicité parue dans la Revue des vins et liqueurs et des produits alimentaires pour l'exportation, Paris, avril 1877, p. VIII — sur Gallica.