Du côté d'Orouët

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Du côté d'Orouët

Réalisation Jacques Rozier
Scénario Jacques Rozier
Alain Raygot
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 150 minutes
Sortie 1973

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Du côté d'Orouët est un film français réalisé par Jacques Rozier en 1973. Produit par FR3 dans les conditions économiques du téléfilm français à petit budget, le film ressort sur grand écran en . Bernard Ménez y fait ses débuts.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le temps des vacances, trois jeunes filles s’échappent de leurs soucis parisiens pour passer le mois de septembre à Orouët sur la Côte de lumière (côte vendéenne). Une petite maison, une longue plage déserte et au milieu, Joëlle, Karine et Caroline qui débordent d’enthousiasme et de vitalité. Chaque jour réserve son lot de joies simples et de fous rires malicieux, de surprises aussi anodines que réjouissantes, de rencontres éphémères mais chargées d'émotions, à l’image de Gilbert (Bernard Ménez), un chef de bureau un peu benêt, qui débarque en sabots au milieu du trio.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Genèse du film[modifier | modifier le code]

Bernard Ménez et Jacques Rozier en 2017.

Le film est tourné en 1969 au format 16 mm[1]. Devant le refus de la production d'abonder au financement de la réalisation, le tournage est achevé avec des bobines de films achetées à la Fnac.

Il n'est sorti en salle qu'en 1973[1].

Il a été gonflé en 35 mm en 1996[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le film a été présenté à la Quinzaine des réalisateurs, en sélection parallèle du festival de Cannes 1971[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Emmanuel Didier, « Du côté d’Orouët », Critikat,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Édition 1971, site officiel de la Quinzaine des réalisateurs.

Liens externes[modifier | modifier le code]