Dominical (Elskamp)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dominical est un recueil du poète belge Max Elskamp (1862-1931), alors âgé de trente ans, qui paraît en 1892, illustré par Henry Van de Velde.

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce recueil se compose de cinq longues poésies[1] :

  1. de Joie
  2. d’Anciennement transposé
  3. de Visitation
  4. d’Aimer
  5. de Soir

C'est à partir de la première, intitulée de Joie, que Paul Ladmirault composa la musique Dominical[2].

De même, en 1916, le compositeur André Souris s'inspira de celle intitulée d'Aimer[1].

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b https://journals.openedition.org/textyles/568.
  2. Catherine Miller, « Dominical, Suite pour quatuor vocal et piano : Une lecture d'Elskamp par Paul Ladmirault », Textyles 26-27,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Hommage de Henry van de Velde

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :