Dominicaines missionnaires adoratrices

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 15 novembre 2018 à 23:57 et modifiée en dernier par Nonztp (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Dominicaines missionnaires adoratrices
Image illustrative de l’article Dominicaines missionnaires adoratrices
Maison mère située à Beauport, ville de Québec
Ordre religieux
Type Congrégation religieuse
Structure et histoire
Fondation
Fondateur Julienne du Rosaire
Liste des ordres religieux

Les Dominicaines missionnaires adoratrices (DMA) sont une congrégation religieuse catholique faisant partie de l'ordre des Prêcheurs. La communauté a été fondée par Mère Julienne du Rosaire en 1945 au Québec. Les Dominicaines Missionnaires Adoratrices sont présentes à Québec au Québec ainsi qu'à Comas et à Chaclacayo au Pérou.

Histoire

La congrégation des Dominicaines missionnaires adoratrices a été fondée le par Mère Julienne du Rosaire (Julienne Dallaire). Elle fut reconnue canoniquement le et les premières professions religieuses se firent la même journée, dont celle de Julienne du Rosaire. Tout d'abord, la congrégation était installée à l'étage d'une maison à Beauport au Québec et, par la suite, elle vint à occuper la maison tout entière[1].

En 1950, un couvent fut construit à Beauport et devint la maison mère de la congrégation[1],[2]. En 1952, la congrégation fut affiliée à l'ordre des Prêcheurs[1].

La congrégation s'est ensuite étendue en Alberta, au Pérou et en Haïti[1].

Notes et références

  1. a b c et d Des étapes de notre histoire, Les Dominicaines Missionnaires Adoratrices, page consultée le 22 septembre 2014
  2. Nous contacter, Les Dominicaines missionnaires adoratrices], page consultée le 22 septembre 2014

Annexes

Articles connexes

Lien externe