Dolomedes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les araignées
Cet article est une ébauche concernant les araignées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Arachnologie.

Dolomedes est un genre d'araignées aranéomorphes de la famille des Pisauridae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Les espèces de ce genre se rencontrent sur tous les continents sauf aux pôles[1].

Description[modifier | modifier le code]

Dolomedes fimbriatus avec sa "nurserie" remplie de bébés araignées
Dolomedes sp.

Ce sont des araignées de grande taille presque toutes semi-aquatiques, exception faite de Dolomedes albineus, espèce arboricole du sud-ouest des États-Unis, et de Dolomedes minor, espèce des prairies de la Nouvelle-Zélande.

Les Dolomedes n'utilisent pas leur soie pour capturer des proies. Elles se nourrissent de petits insectes aquatiques (comme les gerris) mais aussi de demoiselles, de mouches bleues, de têtards et d'alevins qu'elles attirent à la surface en faisant vibrer l'eau de leurs pattes antérieures. Elles peuvent chasser aussi bien au sol que dans la végétation. Sans véritablement nager, elles peuvent se déplacer à la surface de l'eau ou sous l'eau. Elles risquent alors de devenir la proie de certains poissons.

Les mâles, contrairement aux Pisaura, ne présentent pas aux femelles de proie au moment de l'accouplement : ils se contentent d'agiter l'une après l'autre leurs pattes antérieures en direction de la femelle puis s'unissent brièvement. Les femelles pondent plus de 1000 œufs.

Comme tout membre de leur famille, les Dolomedes femelles tissent, lors de l'éclosion des nouveau-nés, une toile de "nurserie" dans laquelle elles déposent leur sac d'œufs. Cette "nurserie" est souvent associée à des feuilles qui en forment la voûte ou les faces. Les bébés-araignées y stationneront jusqu'à leur deuxième mue.

Les premiers stades des immatures ont les pattes verdâtres et l'abdomen brun clair. Il est rare de voir des adultes alors que les jeunes peuvent être assez abondants dans les arbres ou les arbustes.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Spider Catalog (version 17.0, 03/05/2016)[2] :

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Latreille, 1804 : Tableau méthodique des Insectes. Nouveau Dictionnaire d'Histoire Naturelle, Paris, vol. 24, p. 129-295.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]