Djoum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les villes du Cameroun
Cet article est une ébauche concernant les villes du Cameroun.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Djoum
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Sud
Département Dja-et-Lobo
Démographie
Population 18 050 hab.[1] (2005)
Géographie
Coordonnées 2° 40′ 00″ Nord 12° 40′ 00″ Est / 2.666667, 12.666667
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Djoum

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Djoum

Djoum est une ville située dans la partie méridionale du Cameroun.
Administrativement, la commune forme un arrondissement appartenant au département du Dja-et-Lobo, lui-même subdivision de la région du Sud, l'une des dix régions que compte le pays.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2005, la commune comptait 18 050 habitants[1], dont 5 447 pour Djoum Ville.

Structure administrative de la commune[modifier | modifier le code]

Outre Djoum proprement dit, la commune comprend les villages suivants[1]  :

Économie[modifier | modifier le code]

La ville de Djoum est un centre d'exploitation forestière, ce qui explique la présence d'une scierie à environ six kilomètres du centre de l'agglomération. On y traite des essences exotiques telles que Sipo, Sapelli, Okan, Frake, Dibetou ou encore Iroko.
C'est également le lieu de cantonnement de la 111e Compagnie de combat et un centre du CIFAN (Centre d’instruction des forces armées nationales).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2010.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hubert Ngoumou Mbarga, L'action collective locale et la gestion des forêts communautaires : cas des communautés rurales de Djoum au Sud Cameroun, Université Bordeaux Montaigne, 2014, [lire en ligne] (thèse de géographie humaine)

Liens externes[modifier | modifier le code]