Djivan Gasparian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Djivan Gasparian
Djivan Gasparyan 2009.jpg
Djivan Gasparian en 2009.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
Los AngelesVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Ջիվան Արամայիսի ԳասպարյանVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Soviétique (-)
Arménienne (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Parentèle
Jivan Gasparyan JR (d) (petit-fils)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Chaire
Professeur titulaire (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Instrument
Label
All Saints (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Musique traditionnelle arménienne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Ordre du mérite pour la Patrie - première classe (d) ()
Médaille pour travail distingué (en)
Médaille Mesrop-Machtots (en)
Artiste du peuple d'Arménie (en)
Citoyen d'honneur d'Erevan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Djivan Gasparian (en arménien Ջիվան Գասպարյան), né le à Solak en Arménie et mort le 6 juillet 2021[1] à Los Angeles[réf. souhaitée] (États-Unis), est un compositeur et un musicien arménien, joueur de duduk.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il collabore avec de nombreux artistes, comme Erkan Oğur, Hossein Alizadeh, le Kronos Quartet, Michael Brook, Peter Gabriel, Brian May, Lionel Richie, Derek Sherinian et Hans Zimmer.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Ceremonies — collaboration avec Armen Chakmakian
  • 1996 : Ask me no questions
  • 1996 : Apricots from Eden
  • 1999 : Heavenly Duduk — World Network, Vol. 47 : Armenia
  • 2000 : Armenian fantasies
  • 2001 : Fuad — collabaration avec Erkan Oğur
  • 2001 : Serenity — collaboration avec Amir Perelman
  • 2005 : I will not be sad in this world
  • 2005 : Moon shines at night
  • 2006 : Endless Vision — collaboration avec Hossein Alizadeh
  • 2007 : Portrait: the soul of Armenia

Participation à des musiques de film[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Master of duduk, legendary Jivan Gasparyan passed away », sur armenpress.am (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]