Djimi (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Djimi.
Ne doit pas être confondu avec Djimini (peuple).

Les Djimi sont une population du Cameroun vivant dans le nord du pays, à proximité de la frontière avec le Nigeria, principalement dans le canton de Bourrha, notamment dans le village de Djimi proprement dit, à Mbola, Mitchimi, Zoumbouda[1].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est le djimi, une langue tchadique[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Antoinette Hallaire, « Le pays djimi », in Paysans montagnards du Nord-Cameroun : les monts Mandara, ORSTOM, Paris, 1991, p. 150 et suiv. (ISBN 2-7099-1028-4)
  2. (en) Fiche langue[jim]dans la base de données linguistique Ethnologue.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Boutrais (et al.), Le Nord du Cameroun. Des hommes. Une région, ORSTOM, Paris, 1984, 539 p. [lire en ligne]
  • Dominique Brunetière, Les Djimi montagnards du Cameroun septentrional, Université Paris 7, 1982 (thèse de 3e cycle)
  • Antoinette Hallaire, Paysans montagnards du Nord-Cameroun : les monts Mandara, ORSTOM, Paris, 1991, 253 p. (ISBN 2-7099-1028-4)
  • Christian Seignobos et Francine Lafarge, Montagnes et hautes terres du Nord Cameroun, Éditions Parenthèses, 1982, 188 p. (ISBN 9782863640159)

Articles connexes[modifier | modifier le code]