Division IA du Championnat du monde de hockey sur glace 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Division IA
du Championnat du monde de hockey sur glace 2016
Généralités
Sport Hockey sur glaceVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu(x) Katowice (Pologne)
Date du 23 au
Participants 6 équipes
Matchs joués 15
Affluence 57 300 spectateurs
(3 820 par match)
Site(s) Spodek (1 182 places)
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Division Élite
Niveau inférieur Division IB
Palmarès
Promu(s) Drapeau : Slovénie Slovénie
Relégué(s) Drapeau : Japon Japon
Buts 75 (5 par match)
Meilleur pointeur Ken Ograjenšek et Jan Urbas (6 points)

Navigation

Le tournoi de la Division IA du Championnat du monde de hockey sur glace 2016 se déroule à Katowice en Pologne du 23 au .

Localisation de Katowice au sud de la Pologne.
Point carte.svg
Voir l’image vierge
Localisation de Katowice au sud de la Pologne.
Vue du Spodek à Katowice

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

Nations participant au Championnat du monde de hockey sur glace 2016, par division.

Le Championnat du monde de hockey sur glace est un ensemble de plusieurs tournois regroupant les nations en fonction de leur niveau. Les meilleures équipes disputent le titre dans la Division Élite.

Le groupe principal (Division Élite) regroupe 16 équipes réparties en deux poules de 8 qui disputent un tour préliminaire. Les 4 premiers de chaque poule sont qualifiés pour les quarts de finale et les derniers sont relégués en Division IA.

Pour les autres divisions qui comptent 6 équipes (sauf la Division III qui en compte 7), les équipes s’affrontent entre elles et, à l'issue de cette compétition, le premier est promu dans la division supérieure et le dernier est relégué dans la division inférieure.

Lors des phases de poule, les points sont attribués ainsi :

  • 3 points pour une victoire dans le temps réglementaire ;
  • 2 points pour une victoire en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • 1 point pour une défaite en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • aucun point pour une défaite dans le temps réglementaire.

Matches[modifier | modifier le code]

Drapeau : Japon Japon 1-7
(0-1, 0-4, 1-2)
Drapeau : Slovénie Slovénie Spodek
1 300 spectateurs


Drapeau : Italie Italie 3-1
(1-0, 1-1, 1-0)
Drapeau : Pologne Pologne Spodek
8 500 spectateurs


Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 2-3 (Fus)
(1-0, 1-0, 0-2, 0-0, 0-1)
Drapeau : Autriche Autriche Spodek
2 000 spectateurs


Drapeau : Slovénie Slovénie 3-1
(1-0, 0-1, 2-0)
Drapeau : Italie Italie Spodek
2 000 spectateurs


Drapeau : Pologne Pologne 1-4
(0-0, 0-2, 1-2)
Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Spodek
6 500 spectateurs


Drapeau : Autriche Autriche 3-1
(1-1, 0-0, 2-0)
Drapeau : Japon Japon Spodek
1 000 spectateurs


Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 3-0
(3-0, 0-0, 0-0)
Drapeau : Japon Japon Spodek
1 500 spectateurs


Drapeau : Autriche Autriche 4-2
(1-0, 2-0, 1-2)
Drapeau : Italie Italie Spodek
1 500 spectateurs


Drapeau : Slovénie Slovénie 1-4
(1-1, 0-3, 0-0)
Drapeau : Pologne Pologne Spodek
6 500 spectateurs


Drapeau : Japon Japon 1-3
(1-1, 0-2, 0-0)
Drapeau : Italie Italie Spodek
1 500 spectateurs


Drapeau : Slovénie Slovénie 5-1
(2-1, 2-0, 1-0)
Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Spodek
2 500 spectateurs


Drapeau : Pologne Pologne 1-0
(1-0, 0-0, 0-0)
Drapeau : Autriche Autriche Spodek
7 500 spectateurs


Drapeau : Italie Italie 2-1
(1-0, 0-0, 1-1)
Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Spodek
2 500 spectateurs


Drapeau : Autriche Autriche 1-2
(1-1, 0-1, 0-0)
Drapeau : Slovénie Slovénie Spodek
4 000 spectateurs


Drapeau : Pologne Pologne 10-4
(6-1, 1-1, 3-2)
Drapeau : Japon Japon Spodek
8 500 spectateurs


Classement final[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement de la Division IA[16]
Clt Équipe PJ  V  VP  D  DP BP BC Diff Pts
+001, Drapeau : Slovénie Slovénie (R) 5 4 0 1 0 18 8 +10 12
+002, Drapeau : Italie Italie 5 3 0 2 0 11 10 +1 9
+003, Drapeau : Pologne Pologne 5 3 0 2 0 17 12 +5 9
+004, Drapeau : Autriche Autriche (R) 5 2 1 2 0 11 8 +3 8
+005, Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud (P) 5 2 0 2 1 11 11 0 7
+006, Drapeau : Japon Japon 5 0 0 5 0 7 26 -19 0
  •      Promu en Division Élite en 2017
  •      Relégué en Division IB en 2017

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Meilleurs joueurs
Classement des meilleurs pointeurs de la Division IA[17]
Clt Joueur Équipe PJ B A Pts Pun +/-
1 Ken Ograjenšek Drapeau : Slovénie Slovénie 5 2 4 6 2 +2
- Jan Urbas Drapeau : Slovénie Slovénie 5 2 4 6 0 +3
3 Tomasz Malasiński Drapeau : Pologne Pologne 5 5 0 5 4 +5
- Michael Swift Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 5 5 0 5 12 +3
5 Kim Ki-sung Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 5 3 2 5 0 +1
6 Krzysztof Zapała Drapeau : Pologne Pologne 5 0 5 5 4 +2
7 Grzegorz Pasiut Drapeau : Pologne Pologne 5 3 1 4 0 0
8 Žiga Jeglič Drapeau : Slovénie Slovénie 5 2 2 4 2 +1
- Aleš Mušič Drapeau : Slovénie Slovénie 5 2 2 4 2 +3
- Miha Verlič Drapeau : Slovénie Slovénie 5 2 2 4 6 +3
Classement des meilleurs gardiens de la Division IA[18]
Clt Joueur Équipe PJ Min BC Moy %Arr Bl
1 Gašper Krošelj Drapeau : Slovénie Slovénie 5 200 h 0 3 0.90 96.34 % 0
2 Bernhard Starkbaum Drapeau : Autriche Autriche 5 302 h 45 8 1.59 93.65 % 0
3 Matt Dalton Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 5 302 h 47 11 2.18 92.95 % 1
4 Andreas Bernard Drapeau : Italie Italie 5 180 h 0 6 2.00 92.41 % 0
5 Przemysław Odrobny Drapeau : Pologne Pologne 5 238 h 22 9 2.27 92.04 % 1

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Nota : seuls sont classés les gardiens ayant joué au minimum 40 % du temps de glace de leur équipe.

Références et feuilles de matches[modifier | modifier le code]

  1. (en) « JPN - SLO : 1-7 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  2. (en) « ITA - POL : 3-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  3. (en) « KOR - AUT : 2-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  4. (en) « SLO - ITA : 3-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  5. (en) « POL - KOR : 1-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  6. (en) « AUT - JPN : 3-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  7. (en) « KOR - JPN : 3-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  8. (en) « AUT - ITA : 4-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  9. (en) « SLO - POL : 1-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  10. (en) « JPN - ITA : 1-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  11. (en) « SLO - KOR : 5-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  12. (en) « POL - AUT : 1-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  13. (en) « ITA - KOR : 2-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  14. (en) « AUT - SLO : 1-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  15. (en) « POL - JPN : 10-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 mai 2016)
  16. (en) « Final ranking », sur stats.iihf.com, (consulté le 6 mai 2016)
  17. (en) « Scoring leaders », sur stats.iihf.com, (consulté le 25 mai 2016)
  18. (en) « Goalkeepers », sur stats.iihf.com, (consulté le 25 mai 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]