Équipe du Luxembourg de hockey sur glace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Drapeau : Luxembourg Luxembourg

Emblème Un lion
Couleurs Bleu, rouge, blanc
Surnom les Lions rouges[1]
Classement IIHF 42e place (2014)
Sélectionneur Drapeau : Russie Vladimir Kouznetsov
Record de sélection Ronnie Scheier et Benny Welter (60)
Meilleur buteur Robert Beran (104 pts)
Premier match officiel Luxembourg 0-23 Afrique du Sud
(Johannesburg, Afrique du Sud, 21 mars 1992)
Plus large victoire Luxembourg 38-3 Arménie
(Mexico, Mexique, 10 mars 2005)
Plus large défaite Luxembourg 0-31 Espagne
(Johannesburg, Afrique du Sud, 25 mars 1992)
Championnat du monde Participations : 15
Meilleur(s) résultat(s) :
31e en 1992

L'équipe du Luxembourg de hockey sur glace est la sélection nationale du Luxembourg regroupant les meilleurs joueurs de hockey sur glace luxembourgeois lors des compétitions internationales. L'équipe est sous la tutelle de la Fédération luxembourgeoise de hockey sur glace.

Historique[modifier | modifier le code]

Bien que la Fédération luxembourgeoise de hockey sur glace soit membre de la Fédération internationale de hockey sur glace depuis 1912[2], la sélection nationale ne fait ses débuts qu'en 1992[1]. Pour l'occasion, elle dispute à Johannesburg en Afrique du Sud le Groupe C2 du Championnat du monde, l'échelon international le plus bas, et joue sa première partie le 21 mars face à l'équipe hôte, une défaite 23-0. Les Luxembourgeois remportent leur premier match cinq jours plus tard contre la Turquie sur la marque de 10 buts à 5. L'équipe finit le tournoi au cinquième rang sur six avec un bilan d'une victoire pour un nul et trois défaites[3]. Au cours de l'événement, la sélection enregistre une défaite 31-0 face à l'Espagne qui reste depuis la plus large de l'histoire de l'équipe[1].

Après huit ans sans jouer, l'équipe luxembourgeoise dispute le Groupe D du Championnat du monde 2000. La sélection ne remporte qu'une seule victoire et termine avant-dernière, manquant ainsi de se qualifier pour la saison suivante[4]. De retour en 2002 en Division II, les Luxembourgeois enregistrent de lourdes défaites et sont relégués[5]. Ils ne restent en Division III que le temps d'une édition dont Michel Welter en est désigné le meilleur gardien et retrouve l'échelon supérieur en 2004[6]. Après s'être inclinés à quatre reprises, les joueurs au maillot frappé d'un lion rouge manquent de peu le maintien lors de l'ultime rencontre face aux Israëliens avec lesquels ils font match nul 2 buts partout. Au classement final, leurs adversaires les devancent seulement à la différence de but[7]. Au cours du Championnat du monde de Division III 2005, le Luxembourg enregistre la plus large victoire de son histoire, un succès 38-3 aux dépens de l'Arménie[1]. Lors de la dernière rencontre, capital pour la montée, il doit s'incliner face au jeu rugeux des Sud-Africains et se contente de la troisième place[8].

L'édition de la Division III 2006 est plus difficile avec quatre défaites en autant de rencontres. Malgré cela, Welter est une nouvelle fois choisi comme meilleur portier[9]. En 2007, les Luxembourgeois se replacent dans la lutte pour la montée qui se joue lors de la dernière partie face au pays orgaisateur, l'Irlande. La rencontre se solde finalement par une victoires des hôtes lors de la séance de tirs de fusillade[10]. En 2008, les Luxembourgeois reçoivent la Division III à la patinoire de Kockelscheuer. Le tournoi est dominé par la Corée du Nord et l'Afrique du Sud tandis que les organisateurs se classent troisièmes. Titulaire suivant la blessure de Welter[11], Philippe Lepage termine avec le meilleur pourcentage d'arrêts et est désigné meilleur gardien de l'événement[12],[13].

Résultats[modifier | modifier le code]

Jeux Olympiques[modifier | modifier le code]

  • 1920-2014 — Ne participe pas

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

  • 1920-1991 — Ne participe pas
  • 1992 — Trente-et-unième (5e du Groupe C2)
  • 1993-1999 — Ne participe pas
  • 2000 — Quarante-et-unième (7e du Groupe D)
  • 2001 — Ne participe pas
  • 2002 — Quarantième (6e de la Division II, Groupe B)
  • 2003 — Quarante-deuxième (2e de la Division III)
  • 2004 — Quarantième (6e de la Division II, Groupe A)
  • 2005 — Quarante-troisième (3e de la Division III)
  • 2006 — Quarante-cinquième (5e de la Division III)
  • 2007 — Quarante-troisième (3e de la Division III)
  • 2008 — Quarante-troisième (3e de la Division III)
  • 2009 — Quarante-troisième (3e de la Division III)
  • 2010 — Quarante-cinquième (3e de la Division III, Groupe A)
  • 2011 — Quarante-quatrième (4e de la Division III)
  • 2012 — Quarante-troisième (3e de la Division III)
  • 2013 — Quarante-troisième (3e de la Division III)
  • 2014 — Quarante-troisième (3e de la Division III)

Classement mondial[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Classement IIHF.
2003 à 2010
Année Rang Points Progression
2003[14] 42 635
2004[14] 42 755 en stagnation ±0
2005[14] 42 785 en stagnation ±0
Fév. 2006[14] 42 785 en stagnation ±0
Mai 2006[14] 43 705 en diminution -1
2007[15] 42 710 en augmentation +1
2008[16] 43 695 en diminution -1
2009[17] 44 700 en diminution -1
Fév. 2010[18] 44 700 en stagnation ±0
Mai 2010[19] 44 665 en stagnation ±0
Depuis 2011
Année Rang Points Progression
2011[20] 43 650 en augmentation +1
2012[21] 43 665 en stagnation ±0
2013[22] 43 680 en stagnation ±0
Fév. 2014[23] 43 680 en stagnation ±0
Mai 2014[24] 42 695 en augmentation +1

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Liste des entraîneurs
Période Nom des entraîneurs Nationalité
1992 Timo Tikkinen[25] Drapeau : Finlande Finlande
2000 Robert Beran[26] Drapeau : Luxembourg Luxembourg
2002 Carlo Welter[27] Drapeau : Luxembourg Luxembourg
2003-2008 Håkan Grönlund[28] Drapeau : Suède Suède
2009 Marian Gallo[29] Drapeau : Slovaquie Slovaquie / Drapeau : Luxembourg Luxembourg
2010 Joakim Eriksson[30] Drapeau : Suède Suède
2011 Yves Barthels[31] Drapeau : Luxembourg Luxembourg
2012 Marian Gallo[29] Drapeau : Slovaquie Slovaquie / Drapeau : Luxembourg Luxembourg
Depuis 2013 Vladimir Kouznetsov[32] Drapeau : Russie Russie / Drapeau : France France

Sélections jeunes[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

  • 1977-2000 — Ne participe pas
  • 20012e de la Qualification pour la Division III
  • 2002 — Ne participe pas
  • 20035e de la Division III
  • Depuis 2003 — Ne participe pas

Championnats du monde moins de 18 ans[modifier | modifier le code]

  • 19995e de la Division II européenne
  • 20008e de la Division II européenne
  • Depuis 2001 — Ne participe pas

Championnats d'Europe juniors[modifier | modifier le code]

  • 1968-1997 — Ne participe pas
  • 19988e du Groupe D

Réferences[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Luxembourg », sur www.nationalteamsoficehockey.com (consulté le 14 juin 2014)
  2. (en) « Luxembourg », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  3. Marc Branchu, « Championnats du monde 1992 », sur www.passionhockey.com (consulté le 14 juin 2014)
  4. Marc Branchu, « Championnats du monde 2000 », sur www.passionhockey.com (consulté le 14 juin 2014)
  5. Marc Branchu, « Championnats du monde 2002 », sur www.passionhockey.com (consulté le 14 juin 2014)
  6. Marc Branchu, « Championnats du monde 2003 », sur www.passionhockey.com (consulté le 14 juin 2014)
  7. Marc Branchu, « Championnats du monde 2004 », sur www.passionhockey.com (consulté le 14 juin 2014)
  8. Marc Branchu, « Bilan du Mondial de division III à Mexico », sur www.passionhockey.com (consulté le 14 juin 2014)
  9. Marc Branchu, « Championnats du monde 2006 », sur www.passionhockey.com (consulté le 14 juin 2014)
  10. Marc Branchu, « Championnats du monde 2007 », sur www.passionhockey.com (consulté le 14 juin 2014)
  11. Marc Branchu, « Interview de Håkan Grönlund », sur www.passionhockey.com (consulté le 15 juin 2014)
  12. (en) « 2008 IIHF World Championship Div. III — Goalkeepers », sur stats.iihf.com,‎ (consulté le 15 juin 2014)
  13. Marc Branchu, « Championnats du monde 2008 », sur www.passionhockey.com (consulté le 15 juin 2014)
  14. a, b, c, d et e (en) « IIHF Men's World Rankings 2002-2014 », sur forums.internationalhockey.net (consulté le 14 juin 2014)
  15. (en) « 2007 Men's World Ranking », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  16. (en) « 2008 Men's World Ranking », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  17. (en) « 2009 Men's World Ranking », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  18. (en) « 2010 Men's World Ranking (February) », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  19. (en) « 2010 Men's World Ranking », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  20. (en) « 2011 Men's World Ranking », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  21. (en) « 2012 Men's World Ranking », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  22. (en) « 2013 Men's World Ranking », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  23. (en) « 2014 Men's World Ranking (February) », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  24. (en) « 2014 Men's World Ranking (April) », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  25. (en) « Timo Tikkinen », sur Eliteprospects.com (consulté le 14 juin 2014)
  26. (en) « 2000 IIHF World Senior Championship Pool D — Team Luxembourg — Team Roster », sur www.iihf.com (consulté le 14 juin 2014)
  27. (en) « Carlo Welter », sur Eliteprospects.com (consulté le 14 juin 2014)
  28. (en) « Håkan Grönlund », sur Eliteprospects.com (consulté le 14 juin 2014)
  29. a et b (en) « Marian Gallo », sur Eliteprospects.com (consulté le 14 juin 2014)
  30. (en) « Joakim Eriksson », sur Eliteprospects.com (consulté le 14 juin 2014)
  31. (en) « 2011 IIHF World Championship Div. III — Team Roster — Luxembourg », sur stats.iihf.com,‎ (consulté le 14 juin 2014)
  32. (en) « Vladimir Kouznetsov », sur Eliteprospects.com (consulté le 14 juin 2014)