District de Goseong (Gangwon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

District de Goseong (Gangwon)
District de Goseong (Gangwon)
La ligne de démarcation
Image illustrative de l’article District de Goseong (Gangwon)
Noms
Nom hangeul 고성군
Nom hanja 固城郡
Nom romanisation révisée Goseong-gun
Nom McCune-Reischauer Kosŏng-gun
Administration
Pays Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Divisions 2 eup, 3 myeon
Démographie
Population 28 392 hab. (2019)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 22′ 51″ nord, 128° 28′ 11″ est
Superficie 66 434 ha = 664,34 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud
Voir sur la carte administrative de Corée du Sud
City locator 14.svg
District de Goseong (Gangwon)
Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud
Voir sur la carte topographique de Corée du Sud
City locator 14.svg
District de Goseong (Gangwon)

Le district de Goseong est un district de la province du Gangwon, en Corée du Sud. Il est découpé en 2 eup et 3 myeon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le district de Goseong est situé dans la province de Gangwon, au nord-est de la Corée du Sud. L'est du district est bordé par la mer du Japon, alors que le nord est séparé de la Corée du Nord par la ligne de démilitarisation. A l'ouest se trouve le disctrict d'Inje et au sud la ville de Sokcho.

Il se trouve à 2h30, par la route, de Séoul la capitale et à plus de 5h de Busan, la deuxième plus grande ville du pays.

Topographie[modifier | modifier le code]

Le district de Goseong est situé sur la chaîne des monts Taebaeks qui longe la côte est coréenne. Plusieurs rivières y prennent d'ailleurs leur source dont la rivière Soyang, qui rejoint le Han dans les terres. Goseong possède aussi de nombreux lacs, et une partie du Parc National de Seoraksan (en), qu'il partage avec le district d'Inje et la ville de Sokcho.

La côte du district s'étend sur 68km ce qui représente 21% de la côte totale de la province de Gangwon.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat dans le district est influencé par les montagnes et par la mer. Les hiver y sont notamment plus doux que dans le reste du pays. La température moyenne en août est de 24,1 °C, mais elle chute à -1,6 °C en janvier. La température moyenne sur l'année est de 11,3 °C, tandis que le taux de précipitation annuelle est de 1 100 mm. La température la plus élevé enregistrée dans le district est de 36,5 °C (1942) et la plus froide de -21 °C.

La région est aussi régulièrement frappée par des typhons de juin à septembre, venant de la mer du Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lorsque le 2 septembre 1945, les États-Unis et l’Union soviétique divisent la péninsule coréenne sur la 38e ligne, toute la région du district de Goseong passe sous le contrôle soviétique. A l'issue de la guerre de Corée en 1953, le sud du district est intégré à la Corée du Sud, alors que le nord se trouve en Corée du Nord, sous le nom de Kosong.

Démographie[modifier | modifier le code]

Le district est divisé en deux bourgs (eup), et trois communes rurales (myeon). La population du district de Goseong est de 28 392 personnes en 2019. 50% de la population vit dans les eup de Gansung (ko) et Geojin (ko), et 27% vivent dans le myeon le plus au sud à proximité de la ville de Sokcho. Le nord et les parties montagneuses de l'est n'étant quasiment pas peuplé.

Evolution de la population du district de Goseong
1997 2002 2007 2012 2017 2019
37.429 33.818 30.794 30.516 30.871 28.392

La population du district est en constante diminution et est vieillissante: 65.6% des habitants ont plus de 65 ans, alors que seulement 7.4% a moins de 15 ans. La population compte aussi peu d'étranger (4%)[1].

Economie[modifier | modifier le code]

Les plaines du sud-est sont propices à l'agriculture. On y cultive des pommes de terres et du riz. On y pratique aussi de l'élevage, l'apiculture et la sériciculture.

La pêche est aussi une activité importante, puisque 10% de la population en vit. On retrouve ainsi plusieurs ports de pêche sur la côte du district.

Tourisme[modifier | modifier le code]

En raison de la division entre les deux Corée, de nombreuses attractions touristiques et culturelles ne sont pas développées au nord du pays, notamment autour du Kumgangsan situé en Corée du Nord. Ce dernier est cependant observable depuis l'Observatoire de la réunification. Il est aussi possible de visiter certaines parties de la zone démilitarisé[2].

Les plages du district attirent aussi de nombreux touristes l'été, dont une grande partie venant de Séoul.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « goseung-gun », sur citypopulation.de (consulté le )
  2. « gangwon-do », sur lonelyplanet.ediusi-ew.msp.fr.clara.net,