District d'Udaipur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Udaipur.

District d'Udaipur
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État Rajasthan
Chef-lieu Udaipur
Fuseau horaire IST (UTC+5:30)
Démographie
Population 3 068 420 hab. (2011)
Densité 228 hab./km2
Géographie
Coordonnées 24° 33′ 43″ nord, 73° 42′ 25″ est
Superficie 1 343 000 ha = 13 430 km2
Localisation
Localisation de District d'Udaipur

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir sur la carte administrative d'Inde
District d'Udaipur

Géolocalisation sur la carte : Rajasthan

Voir sur la carte administrative de la zone Rajasthan
District d'Udaipur

Le district d'Udaipur est l'un des 33 districts de l'état du Radjasthan en Inde[1], et son chef-lieu est la ville historique d'Oudaïpour[2]. Il dépend de la région de Mewar[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la création de ce district lors de l’indépendance de l'Inde, il faisait partie du royaume de Mewar ou Oudaipour[4], y compris une petite moitié de l'ancien état[3].

Lors de la formation du Radjasthan en 1948, le district fut créé par regroupement d'une partie des anciens districts de Girwa, de Khamnor, de Rajnagar, de Bhim, de Magra, de Kherwara et de Kumbhalgarh, ainsi que des thikanas de Nathdwara, de Kankroli, de Salumbar (à l'exclusion du tehsil de Saira), de Bhinder, de Kanor, de Bansi, de Bari Sadri, d'Amet, de Sardargarh, de Deogarh et de Gogunda[4].

Au cours de la décennie 1951-61, deux autres tehsils (Nathdwara et Gogunda) ont été créés[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Le district d'Oudaïpour s'étend sur[5] 11,724 km2. Il se caractérise par un relief vallonné : des chaînes de collines à l'ouest et au sud, un plateau élevé au nord, contrastant avec des plaines à l'est[3],[6]. La moitié occidentale du district est arrosée par la Sabarmati et ses deux affluents, le Wakal et la Sei ; le sud-est, par les rivières de Jakham, Gomti et Som[6].

Le district d'Oudaïpour est fermé au nord-ouest par la chaîne d'Aravalli, qui mord sur les districts de Sirohi et de Pali[7]. Il touche au nord au district de Rajsamand ; à l'est au district de Chittorgarh et au district de Pratapgarh ; au sud, au District de Dungarpur et au sud-ouest, à l'état du Gujarat[7].

La ligne de partage des eaux continentale, qui se confond localement avec la chaîne d'Aravalli, traverse ce district : les eaux de surface de sa moitié nord-est ruissellent vers la baie du Bengale, celles du versant sud-ouest vers le golfe de Khambhat[8]. 47% de la superficie du district se rattache au bassin hydrographique du Mahi, 30% au bassin du Sabarmati et 23% au bassin du Banas[8]. Le volume moyen des précipitations du district est de 637 mm/an[6].

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2011 en Inde, le district d'Oudaïpour compte 3 068 420 habitants[9], soit pratiquement la population de l'état d'Oman[10] ou de l'état de l'Iowa[11]. Cela en fait le 118e district le plus peuplé de l'Inde[9]. Sa densité de population est ainsi de 242 hab/km2[9]. Son taux de croissance démographique sur la décennie 2001-2011 était de 23,66%[9]. Le sex-ratio est de 958 femmes pour 1 000 hommes[9], et le taux d'alphabétisation de 62,74%[9].

Le district d’Oudaïpour dépend principalement de l'agriculture, qui emploie 61.7 % de la population active, comme maraîchers, cultivateurs ou laboureurs[4].

En 2006 le conseil des panchayats a classé Oudaïpour parmi les 250 districts les plus misérables de l'Inde[12] (qui compte 640 districts). C'est l'un des douze districts du Radjasthan subventionnés[12] (au titre du BRGF).

Le sous-sol du district d'Oudaïpour est pourtant riche en ressources minérales, et produit à lui seul plus de métaux non-ferreux que tout le reste de l'état de Radjasthan[4] : cuivre, plomb, zinc et argent[4]. Hormis les métaux, on y extrait des phosphates, de l'amiante, de la craie et du marbre[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après « Statistical Data of Rajasthan State Pertaining to Census-2011 », sur rajcensus.gov.in (consulté le 7 septembre 2018)
  2. Cf. C. Chandramouli, District Census Handbook Udaipur, Village and Town Wise Primary Census Abstract, New Delhi, Directoire du recensement du Radjasthan, coll. « Series-09, Part XII-B », (lire en ligne)
  3. a b c et d Cf. B.D. Agarwal, Rajasthan District Gazeteers Udaipur, Jaipur, Directoire de la Presse du District, (lire en ligne).
  4. a b c d et e Cf. C. Chandramouli, District Census Handbook Udaipur, Village and Town Directory, New Delhi, Directoire du recensement du Radjasthan, (lire en ligne)
  5. D'après जिला एक दृष्टी मैं, जिला उदयपुर (Aperçu sur le district d'Oudaïpour), Oudaïpour, Office of Deputy Director Economic and Statistics,‎ (lire en ligne)
  6. a b et c D'après Ground Water Scenario, Udaipur District, Rajasthan, Jaipur, Central Ground Water Board, (lire en ligne)
  7. a et b Cf. « Rajasthan Administrative Divisions 2011 », sur Census of India (consulté le 7 septembre 2018)
  8. a et b Cf. Study on Planning of Water Resources of Rajasthan, Tahal Group, (lire en ligne)
  9. a b c d e et f D'après « District Census 2011 », sur Census2011.co.in, (consulté le 30 septembre 2011)
  10. D'après « Country Comparison:Population », sur US Directorate of Intelligence (consulté le 1er octobre 2011) : pop. d'Oman 3 027 959 habitants
  11. D'après « 2010 Resident Population Data », sur U. S. Census Bureau (consulté le 30 septembre 2011) : pop. d'Iowa 3 046 355 habitants
  12. a et b Cf. Conseil des panchayats, « A Note on the Backward Regions Grant Fund Programme », sur National Institute of Rural Development, (consulté le 27 septembre 2011)
  13. Cf. « Brief Industrial Profile of Udaipur District », sur Gouvernement de l'Inde - Ministère des MSME (consulté le 21 juillet 2015)