Discussion:Constante macabre

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Si la constante macabre existe... Elle existe![modifier le code]

Juste une note pour les futurs éditeurs de cet article et afin d'éviter toute polémique.

Je vois souvent des phrases de cet article être changé en conditionnel. Par exemple:

"La constante macabre met donc en échec des élèves de façon artificielle."

Devient:

"La constante macabre, si elle existe, mettrait donc en échec des élèves de façon artificielle."

Mettre au conditionnel ici est injustifié.

En effet, on parle ici du concept de constance macabre, et ce concept a été défini. On est donc sûr que ce concept existe!

En revanche, là où il peut y avoir des doutes, c'est sur sa fréquence d’occurrence dans le système éducatif, mais c'est une autre question, et qui n'a rien à voir avec la définition du concept même.

Veuillez donc vous abstenir de polémiquer sur la définition même du concept. --Lrq3000 (d) 22 juin 2013 à 14:17 (CEST)

Principe de neutralité et vandalisme[modifier le code]

De nombreux trolls sévissent sur cet article.

N'hésitez pas à défaire un vandalisme si vous voyez quelque chose de moqueur comme:

"Pour l'anecdote, l'Evaluation par Contrat de Confiance est parfois plaisamment surnommée « Contrat Darty », en référence à un slogan de cette enseigne : « Darty, le contrat de confiance »."

De subjectif, comme:

"Par ailleurs, les contrôles surprises sont une pratique assez rare, depuis de nombreuses années.

Ou encore grotesque comme:

"Il resterait à savoir quel était l'intitulé exact de la question posée. Les enseignants ont peut-être compris autrement la question posée par M. Antibi."

"André Antibi dénonce [ref]Via notamment des conférences collégiales, pour lesquelles des honoraires correspondants aux deux tiers d'un SMIC mensuel sont perçus par le conférencier (somme votée par le Conseil d'Administration d'un collège français en 2012).[/ref] ainsi à la fois..."

Rappelez-vous que ceci est un article à but encyclopédique. Il faut améliorer la qualité de l'article en fournissant des détails objectifs et des références, et non pas la dégrader avec des avis subjectifs et moqueurs. --Lrq3000 (d) 22 juin 2013 à 14:32 (CEST)

Principe de neutralité[modifier le code]

L'article semble ressortir comme uniformément positif. Il serait bon d'y adjoindre des études ou arguments contradictoires, ou tout du moins de mentionner leur existence, car il s’agit d'un sujet á valeur extrêmement polémique dans le domaine de l'éducation. Il semblerait donc sain de mentionner l'existence d'un débat ou de cette valeur polémique, et si possible de faire le parallèle avec d'autres propositions similaires, peut-être en ajoutant des liens vers d'éventuelles pages liés a ce débat ou ces propositions? --

Il y a très peu d'articles fiables avec des arguments constructifs contre la constante macabre, mais j'ai farfouillé un peu et j'ai rajouté une section "critiques de la notion". Dites-moi si cela convient. --Lrq3000 (discuter) 5 septembre 2013 à 18:42 (CEST)

Protocole d'expérimentation pour observer la constante macabre[modifier le code]

Je remet ici un texte décrivant un protocole d'expérimentation potentiel pour observer la constante macabre, pour ceux que ça intéresse, car ce n'est pas vraiment encyclopédique et ne peut donc pas être inclus dans l'article (jusqu'à ce que quelqu'un l'applique, si quelqu'un a une réf, n'hésitez pas à le rajouter dans l'article!):

Un protocole d'expérimentation pour observer ce phénomène a été décrit comme ceci[1] : « Soit un collège de 6 classes de 6e dans lesquelles on trouve en fin d'années toutes sortes de résultats, avec des élèves allant de 4 à 19 de moyenne dans une matière. Vous regroupez en 5e les 25 meilleurs élèves toutes classes confondues… et vous observez les résultats un an plus tard. Les résultats auront baissé de façon très significative pour environ un tiers des élèves de cette classe d'élite, pourtant tout aussi bons qu'un an avant. Vous reprenez les deux tiers restants pour en faire une super classe de 4e, et à la fin de la 4e, un tiers encore de ce total aura vu ses résultats baisser. »

Deux biais possibles demeurent, qui rendraient ce protocole inopérant. Premièrement, les débuts de l'adolescence amènent souvent une baisse de niveau en 5ème par rapport à la 6ème (ce que les cahiers d'évaluation confirment)[réf. nécessaire]. Deuxièmement, l'ennui scolaire, l'absence d'enjeux proches (le brevet semble encore loin) pèsent à leur tour sur les résultats de 4ème[réf. nécessaire]. Et ce probablement quel que soit le système d'évaluation, de confiance ou non.

--Lrq3000 (discuter) 2 août 2017 à 21:16 (CEST)