Discussion:Columba (oiseau)

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Erreur =[modifier le code]

Il est écrit : Elle stimule alors le comportement proceptif caractéristique à son sexe qui sert à communiquer au mâle son état de réceptivité s'il y a lieu, ce qui augmente alors la sécrétion de testostérone du mâle, qui stimule à son tour le comportement proceptif du mâle. Il s'agit bien sûr du comportement proceptif de la femelle"

Plusieurs espèces[modifier le code]

Bonjour, il est dit au début du texte que le pigeon appartient à plusieurs espèces. Je pense qu'il serait plus correct de dire "se décline en plusieurs sous-espèces". Merci.

Déplacer la section "3 Liste des espèces" vers l'article "Liste des races de pigeons"[modifier le code]

Bonjour, je ne suis pas spécialiste des pigeons, je viens après avoir trouvé cet article Liste des races de pigeons (après avoir trouvé Pigeons voyageurs mais cherchant d'autres espèces), et il me semble qu'il serait peut être approprié d'y déplacer la section "3 Liste des espèces". Un spécialiste pourrait-il donner son avis svp ?. --Dadu (d) 22 mai 2013 à 22:30 (CEST)

pigeon errant seul[modifier le code]

Bonjour, je demeure en Gaspésie et depuis 1 mois, 1 beau gros pigeon gris/noir est arrivé ici et a prit comme demeure le bord de fenêtre du commerce ou je travaille,,,,Mais il reste toujours là, ne descend jamais ou peut-être la nuit et on ne sait plus quoi faire avec.... Je trouve qu`il fait pitié,, serait-il perdu ou abandonné????? J`aimerais avoir l`avis de quelqu`un pour savoir quoi faire avec ce bel oiseau. Merci,Marthe Lapointe

Nourrissage des pigeons[modifier le code]

Le commentaire de la 4ème photo est de nature à induire en erreur :"Le pigeon est un des oiseaux les plus proches de l'homme. Il est toutefois interdit de le nourrir dans certaines villes, pour ne pas encourager sa prolifération." En fait, le nourrissage des pigeons est interdit sur l'ensemble du territoire français (en dehors des élevages) par le Code de la Santé Publique : Article L 1311-2 : "Jets de nourriture aux animaux – Protection contre les animaux errants, sauvages ou redevenus tels. Il est interdit de jeter ou déposer des graines ou nourriture en tous lieux publics pour y attirer les animaux errants, sauvages ou redevenus tels, notamment les chats ou les pigeons ; la même interdiction est applicable aux voies privées, cours ou autres parties d’un immeuble lorsque cette pratique risque de constituer une gêne pour le voisinage ou d’attirer les rongeurs. Toutes mesures doivent être prises si la pullulation de ces animaux est susceptible de causer une nuisance ou un risque de contamination de l’homme par une maladie transmissible." Nourrir les pigeons peut faire l’objet d’une amende de 450 €. Cette disposition légale est à mettre en rapport avec les nombreuses maladies infectieuses (bactériennes, virales, fongiques et parasitaires) transmissibles à l'homme (zoonoses) avec une vulnérabilité accrue les enfants, ainsi qu'avec des pathologies non infectieuses, allergiques notamment (excréments et plumages peuvent véhiculer des agents allergènes). Parmi les principales infections transmissibles à l'homme par les pigeons urbains, on peut relever : la tuberculose aviaire (Mycobacterium avium), la grippe aviaire, la salmonellose (Salmonella typhomurium), l'ornithose (Chlamydia psitacci), une fièvre neurologique du au virus de West Nile, la giardiose, la bactéries intestinale à Campilobacter jejuni, etc. Il importe de modifier le commentaire de cette photo qui est de nature à suggérer que le nourrissage des pigeons est une activité de loisir (par le choix de la photographie elle-même) qui pourrait localement être interdit à seule fin de limiter la prolifération des pigeons ; ce qui pourrait être compris par le lecteur comme une disposition uniquement en rapport avec la nuisance connue du public : la dégradation des bâtiments. A noter à ce sujet que les dégradations du bâti, toitures ou monuments ne se limitent pas à un désagrément visuel, les excréments des oiseaux altérant chimiquement les objets sur lesquels ils se déposent.--Alsete (discuter) 29 janvier 2015 à 22:33 (CET)Alsete

Répartition géographique[modifier le code]

La section #Répartition géographique est à augmenter : Sia heu lupe à Tonga démontre une répartition plus grande. Cdt AVS (discuter) 21 octobre 2017 à 09:45 (CEST)