Discussion:Client de messagerie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

"email" n'existe pas en français. L'article devrait s'appeler Client mail, Client e-mail, Client de courrier électronique ou quelque chose comme ça... -- BenoitL 31 oct 2004 à 15:59 (CET)

Sauf que "mail" n'est pas français non plus... Je suggère courriel, ou de préférence mel. (P. Godeau)

Courriel est l'abréviation de courrier électronique, autant le mettre en entier comme je le propose ci-dessus. mel est encore moins français, la seul chose qui soit suggérée est « Mél .» (notez la majuscule, l'accent et le point) pour introduire une adresse électronique. Cela ne désigne en rien le message, le service ou en l'occurence le logiciel client. -- BenoitL 5 mai 2005 à 22:19 (CEST)

Thunderbird est present 2 fois dans le tableau ... --ChtiTux 23 nov 2004 à 22:21 (CET)

Pouf :-) En revanche, est-il vraiment utile de garder les logiciels issus du projet Mozilla a part ? Ca casse l'ordre alphabetique, ca risque de donner aux gens avec une faible resolution d'ecran un mauvais apercu de cette liste, et je ne vois pas trop pourquoi il faudrait mettre le projet Mozilla a part, alors que tout est un projet au fond :-) -- ClementSeveillac 23 nov 2004 à 23:47 (CET)

Renommage article[modifier le code]

Est-ce que vraiment personne n'a jamais entendu parler de « client de messagerie » ? C'est tout même assez répandu et consensuel, et je pense que l'article devrait être renommé dans ce sens. Bibi Saint-Pol 4 novembre 2005 à 17:22 (CET)

Pourquoi pas client de messagerie électronique, ce serait plus précis non ? Enfin, je suis pour ces deux titres.
Yolan Chériaux, le 20 mars 2006 à 21:39 (CET)
Et un client de messagerie non électronique c'est quoi ?
alex@mtl, le 23 avril 2006
Hum, comment t'expliquer, en fait c'est pareil mais il faut pédaler sur un vélo pour le faire marche. Hahaha, non sérieusement client de messagerie serait surement mieux en fait.
Yolan Chériaux, le 24 avril 2006 à 18:29 (CEST)
Nous avons courrielleur tout simplement qui est déjà très répandu. Il est plus court, ne contient pas e-mail, se rapporte à un mot répandu courriel, repespecte les structures de linguistique classiques (affixes). Ainsi je suggère donc de déplacer la page vers courrielleur dans 2-3jours
ginkyo 1 juin 2006 à 14:19 (CEST)
J'espère que tu me pardonneras mais je crois que je vais avoir du mal à appeler KMail un courrielleur, d'ailleurs je n'ai jamais entendu personne utiliser ce terme dans la vie courante. C'est pas un mot canadien ça ?
Yolan Chériaux, le 1 juin 2006 à 18:31 (CEST)
J'ai renommé l'article de Client email vers Client de messagerie après avoir vérifié que celui-ci l'emportait largement sur Client de messagerie électronique. "Client email", ça me fait penser à un dentifrice plus qu'à un type de logiciel. — Thbz (@) 18 juillet 2006 à 23:20 (CEST)

Références nécessaires ?[modifier le code]

J'ai détaillé un peu plus l'article en citant les RFCs qui définissent la messagerie. Comme les RFCs sont pratiquement la seule source d'information non commerciale sur le sujet, il me semble qu'il y a assez de réferences, surtout que l'article cite un bon nombre d'articles connexes.

Peleki (d) 7 novembre 2010 à 23:42 (CET)

Approximation[modifier le code]

La réception du courrier se fait soit grâce au protocole Post Office Protocol (POP)[2] ou par le protocole Internet Message Access Protocol (IMAP)[3]. Dans le cas de POP, le courrier est transféré du serveur vers la machine cliente et il est en général effacé du serveur. Le protocole IMAP, au contraire, permet de conserver le courrier sur le serveur.

En fait non. Si en pop le courrier est bien transféré du serveur au client, il peut être conservé. La notion d'effacement ne caractérise pas POP (d'ailleurs ça existe aussi en IMAP). Quand à l'IMAP, il vaut mieux parler de synchronisation plutôt que de conservation des fichiers distants.

Et pour les mobiles ?[modifier le code]

Lister les plateformes desktop, c'est très bien, mais qu'en est-il des mobiles ? plus de 50% des emails sont traités depuis un mobile !

Avec leur versions Web html5, serait-ce la fin à venir des clients lourds ? --Pascal.kotte (discuter) 3 septembre 2015 à 09:48 (CEST)