Discussion:Cadran solaire

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Instrument[modifier le code]

J'ai remplacé le mot horloge par instrument dans la première phrase car en effet un cadran solaire n'est pas horloge. Comme le rappelle bien l'article de Wikipédia une horloge, quelle qu'elle soit, est d'abord constituée d'un dispositif oscillant : balancier, ressort, quartz, transition atomique. Une fois fabriquée et démarrée une horloge n'indiquera jamais l'heure. Elle doit être mise à l'heure : il faut tourner les aiguilles ou régler un affichage numérique,etc..Son travail est ensuite de garder cette heure, du mieux qu'elle peut; et d'ailleurs elle a généralement été conçue pour cela : une horloge est un garde-temps. Par contre dès qu'un cadran solaire est mis en place il donne l'heure directement. Il est étudié pour (comme dirait Fernand Reynaud) Il n'a pas à être mis à l'heure, et encore moins remis à l'heure périodiquement. Certes c'est l'heure solaire qui n'est pas l'heure légale. Autrefois c'est bien lui qui servait à recaler les horloges : c'était la référence. Les cadrans solaires ont précédé les horloges Lady9206 24 septembre 2006 à 20:09 (CEST)

Cadran lunaire[modifier le code]

La Lune fut largement mise à contribution pour donner l'heure. Voyez donc le cadran du Queen's College à Cambridge (Grande-Bretagne) qui a une table de correction lunaire qui permet de calculer l'heure vraie en fonction de l'âge de la Lune. De nombreux cadrans horizontaux du 18ème siècle étaient dotés d'un disque circulaire qui, par une simple rotation, permettait d'effectuer la même correction et de déduire directement l'heure vraie de l'heure indiquée par la lumière de la Lune. Plus rare, on pouvait trouver une grille tracée en fonction de l'âge de la Lune qui permettait une lecture directe de l'heure (cf. les Récréations Mathématiques d'Ozanam, page 278, sur le serveur Gallica de la BNF). Le mathématicien allemand A. Kircher avait conçu au 17 ème siècle un cadran avec autant de cadrans qu'il y a d'âges de la Lune pour indiquer l'heure directemet. Lady9206 (d) 14 mars 2008 à 18:08 (CET)

Ça c'est la théorie et on sait par expérience que la lune n'a pu être mise à contribution à tout moment pour donner l'heure  : 1) elle n'est pas présente tout le temps dans le ciel nocturne 2) il faut qu'elle soit pleine pour donner une ombre réelle 3) il faut que le ciel soit clair sans nuages. Soit une théorie inapplicable même si les tables correctrices existent. Pas de réalité sur cette fonction du cadran qui reste solaire (objet de la page). -- Salutations. Signé louis-garden (On en cause) 14 mars 2008 à 19:04 (CET)
Ce n'est pas de la théorie, c'est de la pratique, même si la précision de l'heure obtenue est plus faible qu'avec le soleil directement. Si de très nombreux cadrans anciens, fixes ou portatifs, étaient dotés de tels dispositifs ce n'était pas pour la décoration : cela répondait à une fonction. Même si le sujet de l'article est le soleil , il n'est pas interdit d'aiguiller le lecteur vers une telle fonction qui faisait usage du diagramme des heures tracé sur le cadran solaire; quitte à ouvrir un nouvel article : « cadran lunaire ». La Lune donne une ombre acceptable entre le premier et le dernier quartier. CordialementLady9206 (d) 14 mars 2008 à 19:25 (CET)
Si, cela pouvait être une décoration, comme celui de l'ENSAM à Angers car pour marcher il imposerait les restrictions suivantes : il ne marcherait qu'à la pleine lune et s'il indique réellement une date, elle comporterait un décalage approximatif de 6 mois. --Salutations. Signé louis-garden (On en cause) 14 mars 2008 à 22:12 (CET)
Il y a trois cadrans à l'ENSAM qui ont tous un croissant au centre. Mais le croissant est une décoration classique au centre des cadrans solaires anciens, et il n'a alors rien de lunaire. De même on trouve souvent, dessinés ou gravés sur la table du cadran, un soleil rayonnant et une lune, le plus souvent sous forme de croissant humanisé. Et même, dessiner un croissant lunaire n'ajoute pas une fonction lunaire à un cadran solaire. Il faut ou la table de correction ou le correcteur rotatif pour cela.CordialementLady9206 (d) 17 mars 2008 à 10:35 (CET)

Point d'ancrage supprimé[modifier le code]

User:Louis-garden a supprimé le point d'ancrage nommé 'arc_diurne', estimant qu'il s'agit d'une maldresse.

Je l'ai rétabli (en le déplaçant un peu), car il est nécessaire pour que le lien ancré correspondant, situé dans l'article Cadran bifilaire, ne soit pas orphelinPapy77 (d) 23 avril 2008 à 17:52 (CEST)

Bonjour ; quelques notes sur le sujet :
  • À mon avis, dans un projet collaboratif ouvert, il vaut toujours mieux rajouter un commentaire HTML à côté de ce genre d'ajout (et laisser un résumé d'édition), sinon il y aura régulièrement des maladroits pour effacer votre <span> sans se poser de questions ; de cette manière, tout éditeur approchant le <span> saura à quoi s'en tenir sans connaître l'historique de la page ni avoir lu les anciennes discussions. Par exemple, mettre quelque chose comme :
avec les <!--cible d'un lien sur [[cadran bifilaire]]--><span id=arc_diurne>''arcs diurnes''</span>.
  • Au lieu d'un code <span> à la main, il existe un modèle {{Ancre}} :
avec les <!--cible d'un lien sur [[cadran bifilaire]]-->{{Ancre|arc diurne}}''arcs diurnes''.
  • Cela dit, il me semble ici plus proactif d'initialiser la page arc diurne avec une redirection vers cette ancre (#REDIRECT [[cadran solaire#arc diurne]]) ; de cette manière, votre article Cadran bifilaire pointe sur arc diurne qui redirige automatiquement là où vous vouliez ; mais si demain quelqu'un écrit un vrai article pour arc diurne alors les liens concernés pointeront déjà dessus (au lieu de cadran solaire#arc diurne).
Je vais donc faire ces modifications ; je trouve ce genre d'indirection plus souple à moyen et long terme. — Babinski (Discutski) 23 avril 2008 à 19:49 (CEST)
Il est clair que cette syntaxe très HTML, est difficile à décoder brute de décoffrage et outre le commentaire à côté, le commentaire dans le résumé de la modif m'aurait (un peu) aidé. J'ai compris maintenant son utilité et je ne vais pas me géner pour l'utiliser ! ;=) Encore 1 000 excuses -- Salutations. Signé louis-garden (On en cause) 23 avril 2008 à 20:28 (CEST)

J'ai commencé la page "arc diurne" en repartant de ce qui était écrit dans cet article.Alexandre (d) 25 avril 2008 à 10:48 (CEST)

CHRONOMETRE SOLAIRE[modifier le code]

Bonjour....Dans l’article il faudrait ajouter le « Chronomètre Solaire breveté de P.Fléchet et C° à Paris ». Ce chronomètre solaire (dont je possède un exemplaire et photos disponibles à la demande de Wiki), date du 19ème siècle, permet de lire l’heure et minutes, à une minute près, ainsi que l’Equation du Temps. Ce même chronomètre a été fabriqué (probablement copié du P.Fléchet aux environs de 1880*) par Alfred Molteni à Paris..... (*) Il serait intéressant connaître si réellement Alfred Molteni a copié P.Fléchet ou l’inverse ! Bien à vous..alessandro pendesini --213.214.55.248 (discuter) 21 août 2017 à 10:02 (CEST)