Diplura (Hexapodes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Diploure)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'ordre d'Hexapodes. Pour le genre d'araignées, voir Diplura (araignée). Pour le genre d'algues brunes, voir Diplura (algue).

Les Diplura, Diploures en français, sont une classe de petits invertébrés terrestres, ce sont des arthropodes hexapodes, longtemps considérés comme des insectes (aptérygotes).

Description[modifier | modifier le code]

Ils vivent dans le sol, sous la mousse, dans les grottes, le bois en décomposition. Fuyant la lumière et appréciant l'humidité et la chaleur (bien que certaines espèces vivent en zone subpolaire), ils sont typiques des litières forestières, où ils jouent un rôle essentiel dans la décomposition de la matière organique (formation de l'humus) et le cycle du carbone.

Longs de 3 à 50 millimètres, les diploures sont caractérisés par :

  • l'absence d'yeux et d'ailes ;
  • des segments thoraciques biens visibles ;
  • une seule paire d'appendices cerques (parfois longs) terminant l'abdomen (multiarticulés ou en forme de pince) ;
  • de petits appendices (styles) sous l'abdomen, supposés être des vestiges de pattes ;
  • des pièces buccales insérées dans la capsule céphalique, non visibles extérieurement (entognathes[1]) ;
  • une couleur généralement pâle, de longues antennes filiformes.

Ils sont détritiphages, herbivores pour la plupart, mais certains sont carnivores. Quelques espèces sont inhabituellement grandes, telles que les Heterojapyx en Australie.

Classification[modifier | modifier le code]

Ils étaient autrefois classés comme un ordre dans la classe des insectes, sous-classe des aptérygotes, puis dans classe des Entognatha dans les Hexapoda au côté des insectes.

Ils sont désormais traités en classe à part entière.

Les études phylogénétiques ne sont pas toutes favorables pour considérer les diploures comme un groupe monophylétique[2]. Ils y seraient le groupe frère soit des Insectes, soit des protoures.

Le millier d'espèces recensées se divise en deux ordres :

Références[modifier | modifier le code]

  • Börner, 1904 : Zur Systematic der Hexapoden. Zoologischer Anzeiger, vol. 27, p. 511-533.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Entognathe » signifie "pièces buccales internes"
  2. *Luan & al., 2004 : Analysis of 18S rRNA gene of Octostigma sinensis (Projapygoidea: Octostigmatidae) supports the monophyly of Diplura. Pedobiologia, vol. 48, p. 453—459 texte original