Dieretou Diallo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dieretou Diallo
Description de cette image, également commentée ci-après
Dieretou Diallo en 2020.
Naissance (28 ans)
Kamsar, Guinée
Nationalité Guinéenne
Pays de résidence Guinée, France
Profession
Communicante
Autres activités
Féministe, Blogueuse

Dieretou Diallo est une blogueuse[1], féministe[2] et web-activiste guinéenne née le 16 février 1993 à Kamsar, dans la région de Boké, en Guinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après l'obtention de son baccalauréat en 2011 à l'institution catholique Sainte-Marie à Conakry, elle se rend en France pour ses études supérieures.

Elle fait une première Licence Information-Communication à l'Université Nice-Sophia-Antipolis, une deuxième Licence Économie-Sociologie à l'Université Jean Jaurès de Toulouse et est depuis, titulaire d'un Master 2 Communication publique et politique de l'European Communication School à Paris.

Dieretou entame une courte carrière de journalisme où elle écrit pendant ses stages et piges, pour Jeune Afrique[3] et BBC Afrique[4].

Bien qu'elle ait finalement opté pour la communication comme métier, elle continue néanmoins à animer des chroniques radio sur RFI Afrique dans "le Rendez-vous des Tchatcheuses".[5]

Blogging, engagement citoyen et féministe[modifier | modifier le code]

Dieretou Diallo est une activiste pour la démocratie et la vulgarisation des technologies de l'information[6] dans son pays, la Guinée. Elle fait partie de plusieurs organisations de la société civile à savoir l'association des blogueurs de Guinée[7], dont elle est membre du Conseil d'Administration[8], et le collectif Guinéenne du 21ème siècle qu'elle a co-fondé[9] en 2016.

La campagne #GuinéenneDu21èsiècle[10] qu'elle lance à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars 2016 et qui met en lumière les conditions de vie des Guinéennes grâce au numérique, obtient un écho international. Dieretou Diallo est ainsi invitée sur le plateau de France 24[11] pour en parler.

Dieretou Diallo encourage les associations et organisations féministes guinéennes à mener la lutte à la fois sur le numérique et sur le terrain, afin de toucher et sensibiliser une majorité de personnes. Elle a conduit et co-organisé plusieurs campagnes digitales féministes dont #NosFillesAvecLeurClito contre l'excision en 2018[12]. Le marathon #1Km1Droit #RunForYoursRights[13] qu'elle pilote, est une activité-phare du collectif "Guinéenne du 21ème siècle".

Entrepreneuriat social[modifier | modifier le code]

En 2015, inquiète du manque de couverture des activités de la diaspora, Dieretou Diallo lance une web-télé 100% dédiée à la diaspora guinéenne[14]. L'initiative doit s'arrêter en 2017 par manque de financements.

En mai 2021, aidée de deux cartographes guinéens Mohamed Kaba et Lamarana Barry, elle initie une cartographie des évènements culturels guinéens[15] pour les valoriser à l'aide du numérique.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Pour récompenser ses activités à vocation sociale[16] et ses articles engagés, Dieretou Diallo est primée "Meilleur Blogueur de l'année 2016" aux Guinean Excellence Awards[17] au Canada.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel, « www.dieretoudiallo.com » (consulté le 21 juillet 2021)
  2. « Tu seras féministe, ma fille - Ép. 2/4 », sur France Culture (consulté le 21 juillet 2021)
  3. « L’actualité vue par Dieretou Diallo, Auteur à JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com (consulté le 21 juillet 2021)
  4. Dieretou Diallo, « Somtou, la console au service du secteur informel », Pour BBC Afrique,‎ (lire en ligne)
  5. « 7 milliards de voisins - Le rendez-vous des tchatcheuses », sur RFI, (consulté le 21 juillet 2021)
  6. Khady Cisse, « Dieretou Diallo, à l'avant-garde de la révolution numérique en Guinée », sur Happy in Africa, (consulté le 21 juillet 2021)
  7. « Présidentielle en Guinée : l'association de blogueurs "Ablogui" se mobilise », sur TV5MONDE, (consulté le 21 juillet 2021)
  8. « Conseil d’Administration – ABLOGUI » (consulté le 21 juillet 2021)
  9. « La Guinéenne moderne », sur BBC News Afrique, (consulté le 21 juillet 2021)
  10. « 8 mars – Droits des femmes : « La Guinéenne du XXIe siècle, c’est celle qui prend son destin en main » – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 21 juillet 2021)
  11. « #Guinéennedu21esiecle - Dieretou Diallo sur France 24 » (consulté le 21 juillet 2021)
  12. « La vie ici - Campagne contre l'excision en Guinée », sur RFI, (consulté le 21 juillet 2021)
  13. « Un marathon pour sensibiliser la population sur les droits des Guinéenne - RFI » (consulté le 21 juillet 2021)
  14. « Diérétou Diallo, la Blogueuse guinéenne qui ne manque pas de cran », sur Guinee360 - Actualité En Guinée, (consulté le 21 juillet 2021)
  15. « La vie ici - Une carte des fêtes en Guinée », sur RFI, (consulté le 21 juillet 2021)
  16. Raphael Romaric NDONG, « Blogueuse dans la peau : les aventures "MeetUp" des "talks de Dieretou" », sur Actualités technologiques en Afrique, (consulté le 21 juillet 2021)
  17. « Diérétou Diallo, primée Meilleure Blogueuse au Guinean Excellence Awards 2016 », sur Actualités technologiques en Afrique, (consulté le 21 juillet 2021)