Destination Gobi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Destination Gobi
Titre original Destination Gobi
Réalisation Robert Wise
Scénario Everett Freeman, basé sur un article d'Edmund G. Love
Acteurs principaux
Sociétés de production Twentieth Century-Fox Film Corp.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film d'aventures
Durée 89 minutes
Sortie 1953

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Destination Gobi est un film américain réalisé par Robert Wise, sorti en 1953.

C'est le premier film en couleurs de R. Wise[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

L’officier de marine Sam McHale reçoit une mission à terre. Il doit rallier une mission météorologique en plein désert de Gobi. Il se retrouve dans la chaleur et la poussière, avec six scientifiques. Dans l'équipe américaine, on reconnaît quelques trognes typiques du cinéma des années 50,le Don Taylor qui était le texan des Diables de Guadalcanal, Earl Holliman, qui était le mataf des Pont de Toko Ri. L'équipe apprend que la cavalerie japonaise est sur le point de tomber sur leur base secrète. Profitant de la présence d'une tribu mongole, McHale essaye de les convaincre de les aider à combattre le japonais. Il leur promet des selles de l'armée américaine qui sont livrées peu après ("Sixty Saddles for the Navy").

L'aviation japonaise finit par bombarder le camp, la station est détruite et le chef du détachement est tué. Seule solution, traverser le désert de Gobi à pieds jusqu'à la mer, soit un millier de kilomètres.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cf. fiche du film sur le site de l'AFI (voir lien externe)