Denkoroku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Denkoroku (伝光録?, « Enregistrement de la transmission de la lumière »), écrit par Keizan Jōkin Zenji en 1300, est une collection de kōan qui présente cinquante-trois histoires d'éveil spirituel. Ces histoires sont basées sur les récits traditionnels de la transmission zen entre maîtres et élèves successifs[1] dans la lignée du bouddhisme zen Sōtō, depuis Shakyamuni Bouddha jusqu'au maître zen japonais Koun Ejō, premier héritier de Dōgen Kigen Zenji qui avait apporté l'enseignement du zen Sōtō de Chine au Japon. Chaque compte-rendu se compose de quatre parties : (1) Présentation du cas koan, c'est-à-dire la rencontre spirituelle entre le maître et l'élève, (2) un bref résumé biographique de la vie du disciple, y compris les notes sur la première rencontre entre le maître et le disciple, (3) un commentaire du koan et (4) un verset qui résume l'élément central du koan, d'après la compréhension par la tradition zen présentée par le maître ou le disciple.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roshi P. T. N. Jiyu Kennett, Zen is Eternal Life, Shasta Abbey Press, 4th edition, 2000, (ISBN 0930066200)
  • The Denkoroku: or The Record of the Transmission of the Light, de Keizan Zenji, traduction du Rev. Hubert Nearman, Shasta Abbey Press, 2001, (ISBN 0930066227)
  • Transmission of Light, Zen in the Art of Enlightenment by Zen Master Keizan, Traduction et introduction de Thomas Cleary, North Point Press, San Francisco, 1990. (ISBN 0865474338)
  • The Record of Transmitting the Light: Zen Master Keizan's Denkoroku, Traduction et introduction de Francis Dojun Cook, Wisdom Publications, 2003, (ISBN 0861713303)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Princeton dictionary of buddhism par Robart E. Buswell Jr et Donald S; Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), page 229.