Denis Müller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Denis Müller
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Denis Müller, né à Neuchâtel le , originaire de Frutigen, est un théologien et éthicien protestant suisse.

Professeur ordinaire d'éthique à la faculté de théologie et de sciences des religions de l'université de Lausanne de 1988 à 2013, il a également occupé cette fonction de 2009 à 2013 à la faculté autonome de théologie protestante de l'université de Genève. Il est professeur honoraire depuis 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'ouvrier, Denis Müller étudie à l’Université de Neuchâtel, où il obtient une licence en théologie protestante en 1970. Successivement chercheur au FNRS, pasteur, animateur de jeunesse et formateur d'adultes, il embrasse la carrière académique à l'âge de 41 ans et adhère dans les années 1990 au Parti socialiste suisse.

Tout en conservant un regard de généraliste, avec des monographies sur Calvin, Barth et Pannenberg, Denis Müller développe sa propre conception de l'éthique théologique protestante : « L'éthique protestante se caractérise par une insistance singulière sur le primat de la conscience, l'intérêt des personnes et l'exigence de justice sociale »[1].

« L’un des ténors de l’éthique protestante »[2], il s’intéresse à des questions concrètes de bioéthique, de culture et de littérature, ou encore à l’éthique du sport (football)[3],[4]. Denis Müller s'est engagé pour une conception large de la théologie au sein de l’Université, et en faveur d'une défense de la laïcité ouverte et d'un pluralisme démocratique. Il a présidé durant six ans, de 1999 à 2005, l'Association de théologiens pour l'étude de la morale (Atem à Paris)[5],[6]. Il a dirigé depuis 2009 l'École doctorale en théologie des facultés de Fribourg, Genève, Lausanne et Neuchâtel (CUSO).

La fin de sa carrière académique a été marquée par un recueil de mélanges : Dimitri Andronicos (dir.), Céline Ehrwein Nihan (dir.) et Mathias Nebel (dir.), Le courage et la grâce : L'éthique à l'épreuve des réalités humaines, Genève, Labor et Fides, .

Distinction[modifier | modifier le code]

En 2004, Denis Müller obtient le prix de l'Institut neuchâtelois[7].

Publications[modifier | modifier le code]

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Parole et histoire. Dialogue avec Wolfhart Pannenberg, Genève, Labor et Fides, 1983
    Commentaire d'Emilio Brito in Revue théologique de Louvain, 16ᵉ année, fasc. 1, 1985 [lire en ligne]
  • Les lieux de l'action. Éthique et religion dans une société pluraliste (Le champ éthique), Genève, Labor et Fides, 1992.
  • L'homosexualité. Un dialogue théologique, Genève, Labor et Fides (Entrée libre), avec Christian Demur.
  • Mais tous étaient frappés, 1996, Labor et Fides
    Commentaire de Marie-Jo Thiel Marie-Jo in Revue des Sciences Religieuses, tome 73, fascicule 2 [lire en ligne]
  • L'éthique protestante dans la crise de la modernité. Généalogie, critique, reconstruction, Paris, Le Cerf, 1999.
  • Les passions de l'agir juste. Fondements, figures, épreuves, Paris, Le Cerf, 2000.
  • La dignité de l'animal. Quel statut pour les animaux à l'heure des techniciennes ? '(Le champ éthique), Genève, Labor et Fides, 2000, avec Hugues Poltier éd.
  • La reconnaissance des couples homosexuels. Enjeux juridiques, sociaux et religieux (Le champ éthique), Genève, Labor et Fides, 2000, avec François Dermange et Céline Ehrwein éd.
  • Jean Calvin, puissance de la Loi et limite du Pouvoir, Paris, Michalon, 2001.
  • Les animaux inférieurs et les plantes ont-ils droit à notre respect ? Réflexions éthiques sur la dignité de la créature, Genève, Médecine et Hygiène, 2002, avec Andrea Arz de Falco.
  • Karl Barth, Paris, Le Cerf, 2005.
  • Un Homme nouveau par le clonage reproductif ? Fantasmes, raisons, défis, Genève, Labor et Fides, 2005 (collection Le Champ éthique), avec Hugues Poltier éd.
  • Estime et respect de soi, justice, reconnaissance - De quelques défis actuels en éthique, 2007 [lire en ligne]
  • Sujet moral et communauté, Fribourg, Academic Press, 2007, avec Michael Sherwin, Nathalie Maillard et Craig Steven Titus éd.
  • Dietrich Bonhoeffer. Autonomie, suivance et responsabilité, Hors-Série 4, Revue d’éthique et de théologie morale, Paris, Le Cerf, 2007, avec Alberto Bondolfi et Simone Romagnoli éd.
  • Le football, ses dieux et ses démons. Menaces et atout d'un jeu déréglé, Genève, Labor et Fides, 2008 (collection Le Champ éthique).
  • Introduction à l'éthique. Penser, croire, agir, en codirection avec Jean-Daniel Causse, Genève, Labor et Fides, 2009.
  • Avec Hans-Christoph Askani, Carlos Mendoza et Dimitri Andronicos éd., Où est la vérité ? La théologie au défi de la Radical orthodoxy et de la déconstruction, Genève, Labor et Fides, 2012
  • La théologie et l'éthique dans l'espace public, Berlin-Zurich, Lit Verlag, 2012.
  • La gauche, la droite et l'éthique. Jalons protestants et œcuméniques face aux défis de la laïcité. Paris, Cerf, 2012.
  • Dictionnaire encyclopédique d'éthique chrétienne, codirection L. Lemoine, E. Gaziaux et D. Müller, Paris, Cerf, 2013.
  • Convocation et provocation de l'éthique. Dialogues philosophiques et théologiques, Berlin-Zurich, Lit Verlag, 2014.
  • Dieu, le désir de toute une vie, Genève, Labor et Fides, 2016.
  • La marche en avant de l'écrevisse. Mémoires d'un théologien à livre ouvert, Vevey, Editions de l'Aire, 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Service religion, « La position des autres religions », sur lacroix.com, (consulté le 20 juin 2019).
  2. Jean-François Petit, « DOCTRINE SOCIALE : Comment articuler bien commun et intérêt général ? », sur lacroix.com, (consulté le 20 juin 2019).
  3. Arnaud Bevilacqua, « Le stade de football, un terrain de jeu pour la foi », La Croix,‎ , p. 22-23 (lire en ligne, consulté le 20 juin 2019).
  4. Bruno Bouvet, « entretien Denis Müller, professeur d'éthique aux facultés protestantes de théologie de Genève et de Lausanne. « Ce n'est pas le sport qui a inventé la violence ». », sur lacroix.com, (consulté le 20 juin 2019).
  5. Claire Lesegretain, « La notion de vie privée a-t-elle un sens pour les hommes publics ? », sur lacroix.com, (consulté le 20 juin 2019)..
  6. Claire Lesegretain, « EN DEBAT. La notion de vie privée a-t-elle un sens pour les hommes publics ? Denis Müller. Professeur honoraire de l'université de Genève, président de la Commission d'éthique du canton de Neuchâtel, ancien président de l'Association de théologiens pour l'étude de la morale (Atem) », sur lacroix.com, (consulté le 20 juin 2019)..
  7. Dimitri Andronicos (dir.), Céline Ehrwein Nihan (dir.) et Mathias Nebel (dir.), Le courage et la grâce : L'éthique à l'épreuve des réalités humaines, Genève, Labor et Fides, (lire en ligne), p. 8.