Dengeki Daisy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dengeki Daisy

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Dengeki Daisy

電撃デイジー "Electric Shock Daisy"
Type Shōjo
Genre Romance, Comédie, Drame.
Manga
Auteur Kyōsuke Motomi
Éditeur Drapeau du Japon Shōgakukan
Drapeau : France Kazé
Prépublication Drapeau du Japon Betsucomi
Sortie initiale 12 mai 200712 octobre 2013
Volumes 16

Dengeki Daisy (電撃デイジー?) est un shōjo manga écrit et dessiné par Kyōsuke Motomi. Il a été prépublié entre mai 2007 et octobre 2013 dans le mensuel Betsucomi[1] et a été compilé en un total de seize volumes. La version française est licenciée depuis mars 2010 par Kazé, et quinze tomes sont sortis en mars 2014.

Le manga a gagné le prix du meilleur shōjo lors des Japan Expo Awards 2012[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jour de la mort de son frère Souichiro Kurebayashi, Teru Kurebayashi se retrouve seule. Mais son frère, ayant tout planifié avant sa mort, lui confie un téléphone portable avec lequel elle pourra joindre un certain "DAISY". Cette personne sera là pour l'aider lorsque son frère ne sera plus là. C'est ainsi que, grâce aux mails encourageant de son cher "DAISY" elle réussit à se relever et à continuer à avancer malgré ce tragique évènement. Pourtant au lycée, tout ne va pas pour le mieux ; Teru est en fait la cible du conseil des élèves et le cache à "DAISY" qui lui a promis de l'aider quoi qu'il arrive. C'est d'ailleurs lors d'une tentative de harcèlement du conseil que Teru casse malencontreusement une fenêtre. Pour la rembourser, elle devient officiellement le larbin du cruel Kurosaki, le gardien du lycée fraîchement arrivé, qui n'hésitera pas à la surexploiter. Mais derrière ce voyou blond aux mauvaises manières et au comportement douteux pourrait se cacher un tout autre visage...

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Teru Kurebayashi (紅林 照, Kurebayashi Teru?)
Teru, lycéenne de 16 ans, est une fille au caractère bien trempé mais gentille qui vit seule depuis la mort de son frère, Souichirou Kurebayashi. Ce dernier, sur son lit de mort, lui laisse un téléphone portable avec lequel elle peut joindre "DAISY" qui devient pour Teru une véritable source d'encouragements. "DAISY" l'aide au quotidien, que ce soit par l'intermédiaire de doux email-s ou d'actes de présence, ce qui arrive très rarement. Bien qu'elle ne l'ait jamais vu, Teru lui fait totalement confiance. Lorsqu'elle casse malencontreusement une fenêtre, elle se voit obligée de "payer en nature" et d'ainsi devenir le larbin de Tasuku Kurosaki, le concierge du lycée. Au fil du manga, les sentiments qu'elle éprouve à l'égard de Kurosaki deviennent amoureux. Cependant, elle le suspecte d'être "DAISY" et pense alors que le portable que son frère lui a légué n'est pas qu'un simple téléphone.
Tasuku Kurosaki (祐 黒崎, Kurosaki Tasuku?)
Kurosaki, hakeur de 24 ans, concierge du lycée, est un garçon au caractère drôle, agressif mais gentil qui vit seul. Kurosaki éprouve des sentiments amoureux envers Teru. C'est un personnage mystérieux, au fil du manga, nous découvrons sa triste histoire.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Akira (アキラ?)
Akira est un garçon mystérieux et inquiétant qui semble posséder une étrange ressemblance avec le frère aîné de Teru Kurebayashi, Soichiro. Il travaille comme un complice pour Chiharu Mori et il a souvent un large sourire qui le fait apparaître maniaque. Pour cacher son apparence, il porte un chandail à capuchon et il porte habituellement un yo-yo. IL semble aussi recueillir une grande jouissance à bouleverser Teru Kurebayashi et Tasuku Kurosaki.

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 26 octobre 2007[ja 1] ISBN 978-4-09-131306-5[ja 1] 11 mars 2010[fr 1] ISBN 978-2-84965-771-3[fr 1]
2 26 mars 2008[ja 2] ISBN 978-4-09-131455-0[ja 2] 12 mai 2010[fr 2] ISBN 978-2-84965-822-2[fr 2]
3 26 août 2008[ja 3] ISBN 978-4-09-132007-0[ja 3] 8 juillet 2010[fr 3] ISBN 978-2-84965-878-9[fr 3]
4 26 janvier 2009[ja 4] ISBN 978-4-09-132210-4[ja 4] 9 septembre 2010[fr 4] ISBN 978-2-84965-935-9[fr 4]
5 26 juin 2009[ja 5] ISBN 978-4-09-132395-8[ja 5] 25 novembre 2010[fr 5] ISBN 978-2-84965-986-1[fr 5]
6 26 février 2010[ja 6] ISBN 978-4-09-132774-1[ja 6] 17 février 2011[fr 6] ISBN 978-2-82030-023-2[fr 6]
7 26 juillet 2010[ja 7] ISBN 978-4-09-133384-1[ja 7] 26 mai 2011[fr 7] ISBN 978-2-82030-126-0[fr 7]
8 26 octobre 2010[ja 8] ISBN 978-4-09-133479-4[ja 8] 19 août 2011[fr 8] ISBN 978-2-82030-190-1[fr 8]
9 26 avril 2011[ja 9] ISBN 978-4-09-133790-0[ja 9] 27 octobre 2011[fr 9] ISBN 978-2-82030-220-5[fr 9]
10 26 septembre 2011[ja 10] ISBN 978-4-09-134037-5[ja 10] 22 février 2012[fr 10] ISBN 978-2-82030-298-4[fr 10]
11 26 mars 2012[ja 11] ISBN 978-4-09-134316-1[ja 11] 13 juin 2012[fr 11] ISBN 978-2-82030-393-6[fr 11]
12 26 juin 2012[ja 12] ISBN 978-4-09-134553-0[ja 12] 26 octobre 2012[fr 12] ISBN 978-2-82030-405-6[fr 12]
13 25 janvier 2013[ja 13] ISBN 978-4-09-135080-0[ja 13] 25 avril 2013[fr 13] ISBN 978-2-82030-627-2[fr 13]
14 26 juin 2013[ja 14] ISBN 978-4-09-135267-5[ja 14] 6 novembre 2013[fr 14] ISBN 978-2-82030-713-2[fr 14]
15 25 octobre 2013[ja 15] ISBN 978-4-09-135650-5[ja 15] 19 mars 2014[fr 15] ISBN 978-2-82030-783-5[fr 15]
16 26 février 2014[ja 16] ISBN 978-4-09-135760-1[ja 16] 25 juin 2014[fr 16] ISBN 978-2-82031-724-7[fr 16]

Références[modifier | modifier le code]

Édition japonaise
Édition française

Liens externes[modifier | modifier le code]