Dembancané

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dembancané
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Matam
Département Kanel
Maire
Mandat
SIBY Mamadou Coro
2015-
Démographie
Population 6 100 hab. ((2008))
Géographie
Coordonnées 15° 05′ nord, 12° 42′ ouest
Altitude 23 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Dembancané

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Dembancané

Dembakané (ou Dembankané ou Dembancané) est une commune depuis juillet 2008[1] de l'est du Sénégal, située dans le département de Kanel et la région de Matam, à 45 km de Bakel.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se trouve à proximité du fleuve Sénégal et de la frontière avec la Mauritanie, elle est traversée par la route nationale N2 qui relie Bakel à Matam (puis Saint-Louis).

À vol d'oiseau, les localités les plus proches[2] sont : Bokeladji, Yerma, Woumpou, Gourel Kotche, Serouka, Yassine Lake.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon une source officielle[3], le village de Dembakané à majorité soninké comptait 5 773 habitants et 584 ménages, avant la création de la commune qui inclut désormais d'autres villages (Verma).

Les langues parlées sont  : le soninké (majoritaire), le pular, le wolof et le français. D'après certaines sources orales, il fut créé vers 1436 par Niaky Diélé Soumaré venant de Wompou en Mauritanie. Avant lui, un certain pêcheur Demba habitait déjà là-bas sur la rive du fleuve Sénégal. D'où le nom: "Ka" signifie la maison en soninke, au pluriel "kani". Donc "Dembakani" devenu à l'écrit "Dembankane" signifie "les maisons de Demba". Niaky Diélé Soumaré l'a rejoint et s'est installé à côté.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Il y a les structures suivantes : un poste de santé, deux écoles élémentaires publiques, une école arabe, un collège d'enseignement moyen, un Lycée, un bureau de poste, une pharmacie, un forage, un marché et un poste de police. Depuis l'année scolaire 2009-2010, le collège a été érigé en Lycée, une Maison d'Hôtes pour fin 2016https://www.airbnb.fr/rooms/14486668?sug=50 .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Décret no 2008-748 du 10 juillet 2008 portant création de communes dans les régions de Fatick, Kaffrine, Kaolack, Kédougou, Kolda, Louga, Matam, Saint-Louis, Sédhiou, Tambacounda, Thiès et Ziguinchor, Journal officiel de la République du Sénégal, no 6446 du 31 décembre 2008
  2. (en) Maps, weather and airports for Dembankane [1]
  3. (fr) PEPAM (Programme d'eau potable et d'assainissement du Millénaire) [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Amadou-Mahtar M'Bow, Enquête préliminaire sur le village de Gaya [et les villages de Sénoudébou et Dembakané], Sénégal, 1955-1956

Liens externes[modifier | modifier le code]

https://www.airbnb.fr/rooms/14486668?sug=51