Ourossogui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ourossogui
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Matam
Département Matam
Maire
Mandat
Moussa Bocar Thiam
(2014-2019)
Démographie
Population 15 614 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 15° 36′ 05,4″ nord, 13° 19′ 13,44″ ouest
Altitude 25 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Ourossogui

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Ourossogui

Ourossogui (parfois Ouro Sogui) est une ville du nord-est du Sénégal situé à 7 km de Matam et 700 km de Dakar.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation d'Ourossogui date du XVIIe siècle lorsque des Peulhs en provenance du département de Podor sont venus s'y établir, dont les Dialloubé furent des chefs.Sogui est le fondateur de Ourossogui et on ne lui connait pas de descendance. Les DIA, SOW , BA et SY en sont les premiers habitants....

Administration[modifier | modifier le code]

La ville est située dans le département de Matam dans la région de Matam. Elle a été érigée en commune en 1990[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ourossogui est située au carrefour de deux routes nationales, la nationale 02 qui longe le fleuve Sénégal et la nationale 03 qui traverse le pays par l’intérieur via Linguère.

Les villages les plus proches sont Ogo, Boynadji, Tiankone Hiraye, Legui, Thiambe, Matam, Hombo, Galayabe Danthiady .

Physique géologique[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2002, Ourossogui comptait 13 177 habitants. En 2007, selon les estimations officielles, la population serait de 15 614 personnes.

Économie[modifier | modifier le code]

Ville située au carrefour de deux routes nationales, celle qui longe le fleuve Sénégal et celle qui traverse le pays via Linguère. Ourossogui doit beaucoup à ses immigrés : adduction d'eau, maintenance du forage à l'époque du président Senghor, organisation de l hôpital, sauvegarde du cimetière etc. La ville peut remercier ses enfants immigrés. Du fait de leur implication dans la gestion de la ville, Ourossogui a vu sa population plus que doubler ces dix dernières années.

C'est une ville qui a connu un important développement, ces vingt dernières années, malgré les problèmes liés au manque d'infrastructures routières, et d'organisation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 90-1135 du 8 octobre 1990

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Monique Bertrand et Alain Dubresson, Petites et moyennes villes d'Afrique noire, Karthala, 1997, p. 121-122 (ISBN 2865377431)
  • (fr) D. Diop, Ourossogui : naissance d'une ville et enjeux fonciers, Saint-Louis, Université Gaston Berger, 1994, 75 p.
  • (fr) Mohamadou Sall, Acteurs et pratiques de la production foncière et immobilière à Ourossogui (Sénégal), thèse de doctorat en Sciences sociales, Université catholique de Louvain, 2004

Liens externes[modifier | modifier le code]