Decibelios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Decibelios
Surnom dB
Pays d'origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre musical Oi!, punk rock, hard rock, ska[1]
Années actives 19801990, depuis 2014
Labels Discos Radiactivos Organizados, Maldito Records
Composition du groupe
Membres David
Fray
Miguel
Manolo
Boris

Decibelios est un groupe d'oi! et punk rock espagnol, originaire d'El Prat de Llobregat, en Catalogne. Il est formé en 1980 et basé à Barcelone, pionnier du genre en Espagne, et séparé en 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est initialement formé en février 1980 à Barcelone. À l'origine appelé dB, le groupe comprend Fray (chant), Miguel (batterie), Xavi (guitare), Macià (guitare) et Manolo (basse). Ils se rebaptiseront par la suite Decibelios (décibels en espagnol)[2]. Leur premier concert s'effectue à Madrid le 13 avril 1980 dans un pub de Prat de Llobregat appelé Negrito[2]. Ils signent un contrat avec le label Discos Radiactivos Organizados (DRO) et y publient un premier single intitulé Paletas Putrefactos (1982) à la fin de l'année.

En février 1984 sort leur premier album studio, Caldo de pollo, au label DRO. Un an plus tard, en février 1985, ils publient leur deuxième album studio, intitulé Oi!, qui comprend une reprise de la chanson Chaos (rebaptisée Kaos) du groupe The 4 Skins. Leur troisième album studio, Vacaciones en el Prat, publié en 1986, comprend le single Vacaciones en el Prat[2]. Xavi quitte le groupe et est remplacé par Manel (ex-Masturbadores Mongólicos), consolidant la formation en 1990. Ils collaborent aussi avec d'autres musiciens comme Rock Riu (trombone), Javi (trompette) et Boris (saxophone), qui contribueront au style ska du groupe.

À la suite du revirement oi!-street punk des années 2000 et estimant que la situation politique et sociale dégradée de l’État espagnol nécessitait de « remonter au front », comme le donne à comprendre le groupe sur son site officiel[3] et comme le confirme le batteur Miguel Alferez sur la page Facebook de Decibelios, le groupe annonce en 2013 son retour, quasiment à l'identique de la dernière période (arrivée de David à la guitare) juste avant sa dissolution[4]. Ils remontent sur scène avec un membre de plus qu'à l'origine (Fray - David - Manolo - Miguel - Boris - Xavi - Ray) pour rappeler que « si les corrompus au pouvoir n'ont pas changé depuis 30 ans et que certaines chansons de l'époque sont malheureusement toujours d'actualité, il n'y avait pas tellement de raisons pour qu'ils changent eux-mêmes » ; Miguel Alferez explique : « ...parce que ceux qui sont au pouvoir continuent d'être corrompus comme toujours. Ce qui fait que rien n'a tellement changé, et s'ils n'ont pas changé, pourquoi devrions-nous le faire, nous ??? » Après plus de 15 ans d'inactivité, le groupe se reforme en 2014[1]. En mai 2015, ils jouent avec The Demencials à Barcelone à la Sala Razzmatazz 2[5]. Le samedi 11 mars 2017, le groupe participe au festival This is England[6].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Miguel - batterie (1980-1990, depuis 2014)
  • Fray - chant (1980-1990, depuis 2014)
  • Manolo - basse (1980-1990, depuis 2014)
  • Boris
  • David

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Xavi - guitare (1980-1982)
  • Maciá - guitare (1980)
  • Manel - guitare (1982-1990)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Caldo de pollo
  • 1985 : Oi!
  • 1986 : Vacaciones en el Prat
  • 1987 : Vivo's 88
  • 1989 : Con el tiempo y una caña
  • 1996 : Igual de borrachos pero mucho más orgullosos

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Paletas putrefactos
  • 1983 : Paletas y bolingas
  • 1984 : Matar o morir
  • 1985 : Ningún nombre de mujer
  • 1986 : Vacaciones en el Prat
  • 1986 : Sangre dorada "Liquido vital"
  • 1989 : Jefe Tucanuto
  • 1989 : Tierras inhóspitas

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) « Decibelios, la otra noche de Reyes », sur elperiodico.com (consulté le 19 mai 2017).
  2. a, b et c (es) « Présentation du groupe », sur lafonoteca (consulté le 19 mai 2017).
  3. (es) Site officiel de Decibelios.
  4. (es) « [crónica] Presentación del libro de Decibelios en Barcelona », sur goetiamedia.com, (consulté le 19 mai 2017).
  5. (es) « [crónica] Decibelios + The Demencials en Barcelona – Sala Razzmatazz 2, 16/05/2015 », sur goetiamedia.com, (consulté le 19 mai 2017).
  6. « La culture punk à l’honneur au festival This is England », sur e-metropolitain.fr (consulté le 19 mai 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]