David Gunn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David Gunn

Activités Romancier
Langue d'écriture Anglais britannique
Genres Science-fiction, fantastique

Œuvres principales

Compléments

  • Engagement en missions secrètes.

David Gunn est un auteur de science-fiction britannique.

Il est également un homme mystérieux, élégant et discret, qui a effectué des missions ultra-secrètes en Amérique centrale, au Moyen-Orient et en ex-Union soviétique dont on ignore sa véritable identité et sa biographie complète.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Gunn se dit dans un interview[1] qu'il a passé son adolescence à faire de l'entrainement au combat et à monter-descendre dans les montagnes avec des sacs à dos remplis de briques. Telle est la culture familiale depuis des générations.

Au milieu d'une des missions secrètes en Amérique centrale, David Gunn, alors dans un delirium maladif entre des vomissements, des diarrhées et des somnolences pendant cinq jours à l'hôtel Skuzzy, est victimes des hallucinations d'où il voit un individu rampant avec un couteau depuis son matelas pour vomir dans les toilettes[1] :

« Le personnage de Sven me trotte dans la tête depuis des années. Un grand type avec un bras de métal, taillant son chemin dans les décombres d’une cité en feu alors que la bataille fait rage. Je ne sais pas d’où cette idée m’est venue ni pourquoi. Un jour, je me suis retrouvé terrassé par la fièvre dans une chambre d’hôtel miteuse en Amérique centrale, hallucinant, vomissant et rampant vers les toilettes. Il y a une scène du livre dans laquelle Sven, en proie à la fièvre, nettoie les vomissures de son matelas déjà douteux avec la lame de son couteau. C’est du vécu. Je suis resté des jours dans cette chambre à marteler un portable bon marché. J’ai peut-être écrit cinq mille mots par jour. La femme de ménage ouvrait la porte, jetait un œil, fronçait le nez et repartait. Je ne mangeais quasiment rien, buvais du Pepto Bismol à même la bouteille et travaillais sans relâche. Quand j’ai eu terminé j’étais fourbu, mais j’avais un livre. Et Sven était sorti de ma tête pour se retrouver sur les pages. »

— David Gunn[2].

De cette expérience, il écrit en trois mois son premier roman Le Faucheur : il s'inspire évidemment de lui-même pour le personnage nommé Sven "Tveskoeg", un lieutenant qui, souffrant le martyr, n'est humain qu'à 98,2 %.

Carrière d'écrivain pas comme les autres[modifier | modifier le code]

L'éditeur Bantam Press sort le 7 mai 2007 le premier roman mêlé de violence, sexe et humour noir Death's Head qui sera traduit par Gregory Bouet pour la France sous le nom Le Faucheur le 17 janvier 2008 de chez l'éditeur Bragelonne par qui l'auteur est présenté comme un personnage mystérieux ayant une ressemblance avec l’agent secret James Bond du type de Roger Moore[3].

Le 29 avril 2008, Del Rey Books sort le second tome Death's Head Maximum Offense (Offensif, en français, sorti le 6 janvier 2009) et le troisième Day of the Damned, le 21 juillet 2009 (Le Jour des damnés, le 22 janvier 2010).

Vie privée[modifier | modifier le code]

Comme le dit dans la biographie, il vit quelque part au Royaume-Uni, mais ne reste jamais au même endroit très longtemps et dort avec un shotgun sous son oreiller[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Titre français Titre original Année Éditeur ISBN
Les Aux' : Le Faucheur Death's Head 2008 Bragelonne (Broché)
Milady (Poche)
ISBN 2-35294-131-8
ISBN 978-2-8112-0075-6
Les Aux' : Offensif Death's Head Maximum Offense 2009 Bragelonne (Broché)
Milady (Poche)
ISBN 2-35294-252-7
ISBN 978-2-8112-0255-2
Les Aux' : Le Jour des damnés Death's Head: Day of the Damned 2010 Bragelonne (Broché)
Milady (Poche)
ISBN 978-2-35294-362-4
ISBN 978-2-8112-0489-1

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Interview with David Gunn », sur le blog Fantasy Book Critic, le 12 septembre 2007.
  2. (en) « Interview: David Gunn », sur le blog Only The Best Sci-Fi/Fantasy, le 2 octobre 2009.
  3. « Le Faucheur : s'adapter ou mourir »,‎ février 2008
  4. « Bragelonne : David Gunn, biographie »,‎ janvier 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]