Danse libre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La danse libre est un courant artistique apparu à la fin du XIXe siècle en Europe. S'inspirant des recherches de François Delsarte, la danse libre rompt avec les codes académiques du ballet classique. Elle prône un retour à l'expérience sensorielle du mouvement, expérimentant la pesanteur, la respiration, l'élan, la tension-détente. Elle est considérée comme le point de départ de la danse moderne et de la danse contemporaine[1],[2]. Parmi les pionniers de la danse libre, on peut citer:

Selon François Malkovsky, la danse libre tend à libérer le corps et l’esprit des contraintes et tensions excessives et développe la réceptivité et la fluidité du geste dans le respect de la physiologie du mouvement.[réf. nécessaire]

Un dossier documentaire consacré à ce thème est accessible sur le Portail de la Médiathèque du Centre national de la danse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anne-Marie Bruyant, La danse libre, sur les traces d'Isadora Duncan et François Malkovsky, Christian Rolland Eds, (ISBN 2953818448)
  2. Nicole Arnoux, Une histoire culturelle du sport. Rèperes en danse libre. Françoise Malkovsky (1889-1982), Editions de la danse. Revue EPS

Voir aussi[modifier | modifier le code]