Danse libre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La danse libre est un courant artistique apparu à la fin du XIXe siècle en Europe. S'inspirant des recherches de François Delsarte, la danse libre rompt avec les codes académiques du ballet classique. Elle prône un retour à l'expérience sensorielle du mouvement, expérimentant la pesanteur, la respiration, l'élan, la tension-détente. Elle est considérée comme le point de départ de la danse moderne et de la danse contemporaine[1],[2]. Parmi les pionniers de la danse libre, on peut citer :

Selon François Malkovsky, la danse libre tend à libérer le corps et l’esprit des contraintes et tensions excessives et développe la réceptivité et la fluidité du geste dans le respect de la physiologie du mouvement.[réf. nécessaire]

Un dossier documentaire consacré à ce thème est accessible sur le Portail de la Médiathèque du Centre national de la danse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anne-Marie Bruyant, La danse libre, sur les traces d'Isadora Duncan et François Malkovsky, Christian Rolland Eds, , 203 p. (ISBN 978-2-9538184-4-4 et 2-9538184-4-8)
  2. Nicole Arnoux, Une histoire culturelle du sport. Rèperes en danse libre. Françoise Malkovsky (1889-1982), Editions de la danse. Revue EPS

Voir aussi[modifier | modifier le code]