Daniela Vega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniela Vega
Description de cette image, également commentée ci-après
Daniela Vega en 2017
Naissance (29 ans)
Santiago, Drapeau du Chili Chili
Nationalité Drapeau du Chili Chilienne
Profession Actrice, Chanteuse lyrique et Mannequin
Films notables Une femme fantastique

Daniela Vega est une actrice, chanteuse lyrique, et mannequin chilienne née le à Santiago du Chili. Elle est notamment connue pour le rôle principal d'Une femme fantastique, qui a reçu l'Oscar du meilleur film en langue étrangère en 2018, en raison de la reconnaissance internationale obtenue par sa performance et sa personnalité, elle est devenue la première présentatrice transgenre de l'histoire des Oscars[1]. En avril 2018, elle a été reconnue par TIME comme l'une des 100 personnes les plus influentes dans le monde[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Daniela Vega Hernández est une actrice transgenre chilienne. Elle est née à Santiago dans la municipalité de San Miguel (Chili)[3]. Daniela était le premier enfant d'Igor Vega, propriétaire d'une imprimerie, et Sandra Hernández, une femme au foyer[4]. Après un certain temps, la famille déménage à la municipalité de Ñuñoa, où son frère Nicolás est né[4]. À l'âge de 8 ans, une de ses professeurs a découvert son talent pour chanter l'opéra[4]. Elle a commencé à jouer dans de petites productions à Santiago, ce qui a développé en elle le goût pour les arts[4]. Sa famille la soutient dans sa transition, effectuée à l'adolescence, contrairement à la société dans son ensemble[3].

Après avoir terminé le lycée, elle gagne sa vie comme styliste dans un salon de coiffure[3]. Dans ses temps libres et sans aucune autre éducation formelle, elle s'est impliquée dans l'atmosphère locale du théâtre et des arts[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après quelques expériences dans les instances théâtrales universitaires, elle se révèle en 2011 dans La Mujer Mariposa, biodrama de una transfiguración (la femme papillon, bio-drame d'une transfiguration) , écrit et réalisé par Martín de la Parra, basé partiellement sur sa vie, qui a été joué pendant cinq saisons dans divers théâtres chiliens. Là, elle a également eu l'opportunité de chanter de l'opéra et d'être découverte pour le cinéma[5]. Cette même année, elle fait ses débuts au cinéma dans La visita, dirigé par Mauricio López Fernández, un travail qui lui permet de se rendre à différents festivals de cinéma, et de recevoir ses premières récompenses d'actrice internationale[6]. Elle continue à se produire sur scène, et en 2016, elle participe au spectacle Migrantes (migrants) avec acteurs, danseurs et chanteurs sur le sujet de la migration comme « une transition corporelle, politique, sexuelle, poétique, et d'âge »[7], pièce qui a eu une deuxième saison en 2017[8].

Elle est recrutée comme consultante pour le film chilien Une femme fantastique de Sebastián Lelio, afin de rendre le scénario plus réaliste concernant l'expérience d'une femme transgenre, et est finalement choisie comme interprète du rôle principal[3],[9]. Le film est présenté en compétition à la 67e édition du Festival international du film de Berlin et est acclamé par la critique, principalement pour sa performance[10]. En avril 2017, elle accède brusquement à la notoriété dans son pays suite à la sortie du film en salles[3]. Le film soulève de nombreux débats au Chili[3], où une loi est en discussion en 2017 pour faciliter le changement de genre à l'état civil[11]. Elle soutient cette réforme, rappelant que c'est encore un prénom masculin qui figure sur son passeport[11]. Une femme fantastique reçoit aux Oscars 2018 le prix du meilleur film en langue étrangère[12].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Daniela Vega, 28, makes history at the Academy Awards by becoming the first transgender Oscars presenter », Daily Mail, (consulté le 20 avril 2018).
  2. (en) « TIME 100 Daniela Vega », TIME (consulté le 20 avril 2018).
  3. a b c d e et f Alex Vicente, « Au Chili, l’actrice transsexuelle Daniela Vega est devenue « Une femme fantastique » », M le magazine du Monde,‎ (lire en ligne).
  4. a b c d et e (en) IMDb, « Daniela Vega: Actress (1989–) » [archive du ], Internet Movie Database (consulté le 20 février 2018)
  5. (en) « Daniela Vega's Winding Path to Acting », BackStage, (consulté le 20 février 2018).
  6. « La Visita », Journalzibeline, (consulté le 20 février 2018).
  7. (es) « ESTRENO DE DANZA EN GAM: EL CUERPO QUE MIGRA BAILANDO », RadioDemente (consulté le 20 février 2018).
  8. (es) « Migrante », GAM.cl (consulté le 20 février 2018).
  9. Yannick Vely, « Sebastian Lelio nous raconte "Une femme fantastique" », Paris Match,‎ (lire en ligne).
  10. « Berlinale 2017: une actrice transgenre chilienne fait sensation », LeFigaro, (consulté le 20 février 2018).
  11. a et b (en) Charis McGowan, « Oscar-Nominated Film 'A Fantastic Woman' Is Changing Lives in Chile's Trans Community », sur vice.com, (consulté le 7 mars 2018).
  12. « Oscars 2018 : « La Forme de l’eau », de Guillermo del Toro, domine la cérémonie », sur lemonde.fr, (consulté le 5 mars 2018).
  13. (en) « Argentine Drama “Alanis” Takes Best Film Award at the Havana Film Festival », sur havanatimes.org, (consulté le 20 février 2018)
  14. (en) « A Fantastic Woman », sur Palm Springs International Film Society (consulté le 20 février 2018)
  15. (es) « 21 Festival de Cine de Lima 2017 », Festival de Lima (consulté le 20 février 2018).
  16. (en) « ‘A Fantastic Woman,’ ‘A Monster Calls,’ ‘Devil’s Freedom,’ ‘Narcos’ Top 2017 Fénix Awards », Variety, (consulté le 20 février 2018).
  17. « Le palmarès des 17è rencontres du cinéma sud-américain valorise l'originalité des jeunes réalisateurs », Journalzibeline, (consulté le 20 février 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]