Daniel Mille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un musicien français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Daniel Mille est un accordéoniste de jazz, compositeur et interprète, né en 1958 à Grenoble.

Il commence l'accordéon à l'âge de onze ans et accompagne durant sa carrière différents artistes (Barbara, Jacques Higelin, Gérard Ansaloni, Salif Keita, Claude Nougaro, Maxime le Forestier, Maurane, Christophe…). Il signe également deux albums en tant qu'accompagnateur de Jean-Louis Trintignant récitant des poèmes d'Apollinaire (Poèmes à Lou, Alcools sur des musiques d'Erik Satie) et de Louis Aragon (La Valse des adieux sur des compositions de Daniel Mille) ; il fait une brève apparition en 1995 sur le premier disque de Gérard Ansaloni : Le Banquet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Daniel Mille est né en octobre 1958, d'une mère danseuse et d'un père batteur. Il débute l'accordéon à l'âge de onze ans pour l'abandonner deux ans plus tard.

C'est à la suite d'une rencontre avec Richard Galliano lors d'un concert de Claude Nougaro qu'il se remet à la recherche des possibilités de son piano à bretelles. Jouant dans le métro parisien à partir de 1985, il retrouve Richard Galliano qui lui propose de l'accompagner sur un spectacle de Barbara. « J'étais derrière le rideau, mais la sensation de la scène, la tension du public et la présence de Barbara m'ont pénétré jusqu'aux os… C'est là, immédiatement que j'ai su que je ferai plus machine arrière. Plus d'aller-retour. »

En 1993, il est filmé par Pierre Barouh dans les rues de Tulle lors d'un festival. De retour à Paris, Pierre Barouh se renseigne auprès de Richard Galliano pour contacter Daniel Mille et lui proposer l'édition d'un disque.

En 1995, il reçoit le Djangodor du meilleur espoir, puis onze ans plus tard, le prix Gus Viseur et la Victoire de la musique en catégorie jazz instrumental.

En novembre 2014, il sort l'album Cierra tus ojos en hommage à Astor Piazzolla chez Sony Music Entertainment Sony Masterworks. Il sollicite Samuel Strouk pour les arrangements et la direction musicale.

Discographie[modifier | modifier le code]

Prix reçus[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]