Daniel Millaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Millaud
Fonctions
Sénateur de la Polynésie française
Élection 28 septembre 1980
Réélection 24 septembre 1989
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Papeete
Date de décès (à 87 ans)
Lieu de décès Punaauia
Nationalité Française

Daniel Millaud, né le à Papeete et mort le à Punaauia[1], est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'exploitants agricoles et d'hommes politiques, installée à Tahiti depuis 1878, Daniel Millaud est le fils de Jules Millaud, éleveur à Atimaono, conseiller municipal de Papeete (1920-1958) et président de l'Union nationale des Combattants. Après des études primaires à Papeete, il poursuit ses études secondaires à l'école Saint-Elme à Arcachon où il passe son baccalauréat en 1946. Il obtient son diplôme de chirurgien-dentiste en 1951 et revient à Tahiti pour y exercer sa profession.

Son oncle Jean Millaud qui fut président de l'assemblée représentative en 1952-1953, le pousse à s'engager en politique. Il devient conseiller municipal de Papeete de 1966 à 1982 et membre de l'Assemblée territoriale de 1967 à 1978. Suppléant de Pouvanaa au siège de sénateur de la Polynésie, il remplace ce dernier après son décès en 1977. Il est réélu en 1980 et 1989. Il fonde le E'a nô Maohinui en 1985.

Ses deux frères ont occupé eux aussi des postes importants dans l'administration de la Polynésie française. Robert Millaud, ingénieur agricole, fut directeur du Service de l'Agriculture, puis du Service de l'Économie rurale. Sylvain Millaud, exploitant agricole, fut ministre de l'agriculture du premier gouvernement de G. Flosse et président de la Chambre d'Agriculture et de la Société de Développement agricole de la Polynésie.

Détail des fonctions et des mandats[modifier | modifier le code]

Mandats parlementaires

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'ancien sénateur Daniel Millaud est décédé - polynésie 1ère », sur polynésie 1ère (consulté le 22 juin 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]