Daniel Estulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Estulin
Description de l'image defaut.svg.
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau de la Russie Russie
Profession

Daniel Estulin, né le à Vilnius en Lituanie, est un essayiste, journaliste indépendant et conférencier d’origine russe, résidant en Espagne. Ses essais et ses interventions se focalisent sur le Groupe Bilderberg, qu'il qualifie de « maîtres du monde. ». Proche de l’extrême droite américaine, il est présenté comme un « auteur complotiste » par Conspiracy Watch.

Biographie[modifier | modifier le code]

Daniel Estulin est présenté par El Periódico de Catalunya comme étant un ancien agent du KGB[1].

Idéologiquement proche de Lyndon LaRouche, Daniel Estulin est un ancien rédacteur du journal d’extrême droite American Free Press et un collaborateur du présentateur de radio américain Alex Jones. Il a publié un ouvrage sur le Groupe Bilderberg, intitulé La véritable histoire du Groupe Bilderberg (titre original : Los Secretos del Club Bilderberg), édité en plus de quarante langues, « véritable best-seller de la littérature conspirationniste contemporaine » selon Conspiracy Watch. L'auteur affirme dénoncer un plan de réduction de la population mondiale par le biais d'une famine organisée par un « gouvernement mondial » occulte[2],[3].

Durant l'été 2010, il dédicace son livre à l'ancien dirigeant cubain Fidel Castro lors d'une rencontre à La Havane, puis répond à une invitation officielle du régime vénézuelien de Hugo Chávez afin de participer à un cycle de conférences sur le Club Bilderberg. Après avoir vécu au Canada, Estulin s'installe en Espagne en présentant ce changement de cadre comme un « exil » propre à assurer sa sécurité[2],[3]

Par ailleurs, Estulin voit la main de la franc-maçonnerie dans les attentats du 11 septembre 2001[3]. Il soutient que le terrorisme islamique est utilisé pour déstabiliser et balkaniser les pays arabes[4]. Les principales organisations terroristes islamiques seraient le résultat d'objectifs politiques à long terme conçus par Washington et Londres et seraient financées par des organismes de bienfaisance saoudiens[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Français[modifier | modifier le code]

  • La véritable histoire du Groupe Bilderberg.
  • Qui nous affame ? De la crise financière à la famine organisée.

Anglais[modifier | modifier le code]

Espagnol[modifier | modifier le code]

DVD vidéo[modifier | modifier le code]

  • Shadow government : how the global elite plan to destroy democracy and your freedom, by Grant R Jeffrey; Katherine Albrecht; G. Edward Griffin; Daniel Estulin; Gary H. Kah; Chuck Missler; Joan Veon; Bradley S O'Leary. Publisher: United States: Cloud Ten Pictures, 2009. OCLC 466168154.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Estulin: "La CIA montó Wikileaks para cerrar el acceso libre a internet", entretien, elperiodico.com, 21 juin 2011
  2. a et b « Bilderberg 2010 : ce que vous ne lirez pas ailleurs », sur Conspiracy Watch, (consulté le 15 mai 2017).
  3. a, b et c « Le Venezuela déroule le tapis rouge pour le conspirationniste Daniel Estulin », sur Conspiracy Watch, (consulté le 15 mai 2017).
  4. a et b (es) Daniel Estulin: "El Che Guevara era un mongólico cualquiera", entretien, huffingtonpost.es, 7 octobre 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]