Dani Olivier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dani Olivier (né en 1969) est un photographe français. Il est diplômé de l'école de commerce HEC Paris[1]. Il a découvert la photographie à l'adolescence dans le cadre d'un club photo informel à Paris[2]. Entre 2000 et 2006, Dani Olivier travaille sur les autoportraits ; il demande à ses modèles d'utiliser un appareil photo numérique pour prendre leur premier selfie nu. Il cherche à capturer un instant unique : le premier selfie d'une personne, bien avant que les selfies deviennent à la mode[3].[réf. insuffisante]

Depuis 2007, Dani Olivier produit des nus abstraits, qu'il obtient en projetant des textures et des images sur ses modèles, en utilisant également parfois des mouvements du modèle et de l'appareil photo. Il utilise un dispositif minimaliste ("le corps du modèle, un fond noir et de la lumière") [4] ainsi que des projecteurs et des appareils photos à la pointe de la technique[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. fiche Dani Olivier dans Bibliothèque Nationale de France catalog
  2. (en) Samantha Matcovsky, « Capturing ‘the Most Beautiful Image’ With Dani Olivier », sur huffingtonpost,
  3. Interview dans Graine de photographe photo blog
  4. (en) Claude Maggiori, « Corps électriques », Palace Costes numéro 61,‎ (lire en ligne)
  5. cf l'article (en) Samantha Matcovsky, « Capturing ‘the Most Beautiful Image’ With Dani Olivier », sur huffingtonpost,  : "he is using top-notch, state-of-the-art light projectors and cameras to capture his own composed design onto the bodies of his dancers"
  6. Nus abstraits dans Bibliothèque nationale de France Catalog
  7. Nus abstraits et psychédéliques dans Bibliothèque nationale de France Catalog
  8. article de GQ magazine

Liens externes[modifier | modifier le code]