Danbury (Connecticut)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Danbury.
Danbury
Main Street
Main Street
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Connecticut Connecticut
Comté Fairfield
Type de localité City
Code ZIP 06810, 06811, 06813
Code FIPS 09-18430
GNIS 0206580
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 203, 475
Démographie
Population 80 893 hab. (2010)
Densité 708 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 24′ 08″ nord, 73° 28′ 16″ ouest
Altitude 121 m
Superficie 11 432 ha = 114,32 km2
· dont terre 108,49 km2 (94,9 %)
· dont eau 5,83 km2 (5,1 %)
Divers
Municipalité depuis 1702 (Town)
1889 (City)
Surnom The Hat City
Localisation
Carte du comté de Fairfield.
Carte du comté de Fairfield.

Géolocalisation sur la carte : Connecticut

Voir sur la carte administrative du Connecticut
City locator 14.svg
Danbury

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Danbury

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Danbury
Liens
Site web www.danbury-ct.gov

Danbury est une ville située dans le comté de Fairfield, dans l'État du Connecticut aux États-Unis. Lors du recensement de 2010, Danbury avait une population totale de 80 893 habitants[1]. La ville a donné son nom au minéral nommé Danburite[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon le Bureau du Recensement des États-Unis, la superficie de la ville est de 44,14 milles carrés (114,32 km2), dont 41,89 milles carrés (108,49 km2) de terres et 2,25 milles carrés (5,83 km2) de plans d'eau (soit 5,1 %)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Danbury devient une municipalité en 1702. Ses premiers habitants souhaitent appeler la ville Swampfield, mais le gouverneur Robert Treat (en) préfère Danbury, en référence à la ville anglaise d'où est originaire sa famille[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

D'après le recensement de 2000, il y avait 74 848 habitants, 27 183 ménages, et 17 886 familles dans la ville. La densité de population était de 686,3 hab/km2. Il y avait 28 519 maisons avec une densité de 261,5 maisons/km2. La décomposition ethnique de la population était : 75,96 % blancs ; 6,76 % noirs ; 0,29 % amérindiens ; 5,45 % asiatiques ; 0,03 % natifs des îles du Pacifique ; 7,55 % des autres races ; 3,95 % de deux ou plus races. 15,75 % de la population était hispanique ou Latino de n'importe quelle race.

Il y avait 27 183 ménages, dont 30,3 % avaient des enfants de moins de 18 ans, 51,1 % étaient des couples mariés, 10,5 % avaient une femme qui était parent isolé, et 34,2 % étaient des ménages non-familiaux. 26,2 % des ménages étaient constitués de personnes seules et 8,5 % de personnes seules de 65 ans ou plus. Le ménage moyen comportait 2,64 personnes et la famille moyenne avait 3,18 personnes.

Dans la ville la pyramide des âges était 21,7 % en dessous de 18 ans, 10,2 % de 18 à 24 ans, 35,4 % de 25 à 44 ans, 21,7 % de 45 à 64 ans, et 11,0 % qui avaient 65 ans ou plus. L'âge médian était 35 ans. Pour 100 femmes, il y avait 96,2 hommes. Pour 100 femmes de 18 ans ou plus, il y avait 94,3 hommes.

Le revenu médian par ménage de la ville était 53 664 dollars US, et le revenu médian par famille était $61 899. Les hommes avaient un revenu médian de $39 016 contre $31 319 pour les femmes. Le revenu par habitant de la ville était $24 500. 8,0 % des habitants et 5,9 % des familles vivaient sous le seuil de pauvreté. 8,7 % des personnes de moins de 18 ans et 8,3 % des personnes de plus de 65 ans vivaient sous le seuil de pauvreté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Population, Housing Units, Area, and Density: 2010 - State -- Place and (in selected states) County Subdivision 2010 Census Summary File 1 », sur factfinder.census.gov (consulté le 8 août 2017).
  2. Guide vert : Les minéraux, éditions France-Loisirs, 1987, Espagne, (ISBN 2-7242-3533-9), p.272
  3. (en) Jim Kuykendall, « Where We Live: The Stories Behind Connecticut's Town Names », sur courant.com, (consulté le 8 août 2017).

Lien externe[modifier | modifier le code]