Détecteur d'anomalie magnétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vue de l'arrière d'un Breguet Atlantic montrant la perche du MAD
Consolidated PBY-5A Catalina traînant un détecteur d'anomalie magnétique au bout d'un câble (1943). La queue de l'appareil semble aussi comporter une perche détecteur.

Un détecteur d'anomalie magnétique est un système électronique utilisant le principe du magnétomètre permettant de détecter à distance des masses métalliques sous la surface de l'eau.

Il sert essentiellement à confirmer la présence de sous-marins et est aussi connu sous l'abréviation anglaise MAD (magnetic anomaly detector).

Principe[modifier | modifier le code]

Connaissant la carte du magnétisme naturel terrestre, toute anomalie constatée signale la présence d'une masse métallique sous l'eau, et donc a priori d'un sous-marin. Ce dispositif est mis en application sur les avions de patrouille maritime pour leurs missions de lutte anti-sous-marine. Le détecteur est alors placé dans un prolongement du fuselage, suffisamment loin des masses métalliques de l'avion qui pourraient fausser les mesures.

Exemples[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]