Coupe du monde d'improvisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La coupe du monde d'improvisation est une épreuve francophone internationale d'improvisation théâtrale dans laquelle chaque pays est représenté par une équipe de cinq personnes (un coach, deux joueuses, deux joueurs). Les équipes doivent improviser de 30 secondes à 20 minutes selon des thèmes et conditions tirés au sort par un arbitre selon le concept du match d'improvisation déposé par Robert Gravel et Yvon Leduc. Le public vote ensuite pour la prestation qu'il a préférée.

L'organisation et le choix des équipes est variable car aucune fédération ne peut prétendre rassembler toutes les équipes de son pays.

La première coupe du monde d’improvisation se déroule en 1985[1] à Montréal et à Québec, et réunit dans un tournoi la Belgique, la France, le Québec et la Suisse[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès des dernières années est le suivant :

  • 1985 : 1re coupe au Canada, le Québec bat la France, finale à l'université du Québec à Montréal
  • 1986 : 2e coupe en France, la France bat le Québec, finale au Bataclan de Paris
  • 1988 : 3e coupe en Suisse, le Québec bat la Suisse
  • 1990 : 4e coupe en Belgique, la Belgique bat le Québec[3]
  • 1992 : 5e coupe au Canada, le Québec bat la Belgique, finale au Spectrum de Montréal
  • 1998 : 6e coupe en France, l'Italie bat le Québec
  • 2001 : 7e coupe en France, la France bat le Québec
  • 2006 : la France bat la Belgique (tournoi présenté en France)
  • 2009 : la Belgique bat le Québec (tournoi présenté en Belgique)
  • 2013 : le Québec bat la Belgique (tournoi présenté en Belgique)
  • 2014 : le Quebec bat la Suisse (tournoi présenté en Suisse), finale à L'Illiade
  • 2015 : la France bat le Québec (tournoi présenté en France), finale à L'Olympia de Paris[4]
  • 2016 : la Suisse bat le Québec (tournoi présenté au Québec), finale au Café Campus
  • 2017 : la Belgique bat la Suisse (tournoi présenté en Belgique), finale au théâtre Saint-Michel
  • 2018 : le Québec bat la Suisse (tournoi présenté en Suisse), finale au théâtre du Léman
  • 2019 : le Québec bat la Suisse (tournoi présenté en France), finale à L'Illiade

La notion de coupe du monde est toute relative, tout comme celle d'équipe nationale ou de championnat national d'improvisation, car aucune ligue ne regroupe l'ensemble des associations. Il s'agit le plus souvent d'une association plus dynamique que les autres qui s'intitule équipe de France, Québec, Belgique, Suisse, etc. le temps d'un tournoi. Cependant, l'équipe nationale belge est composée d'une sélection de membres de diverses équipes appartenant toutes à la Fédération belge d'improvisation amateur (FBIA).

Depuis 1998 le festival Juste pour rire organise un mini-mondial à Montréal (Québec) et en 2006 à Nantes (France). Ce tournoi est composé des équipes du Québec, de Belgique, de France, de Suisse et à quelques reprises de l'Italie. Les équipes sont constituées de quatre joueurs et un entraineur sur un format adapté du match d'improvisation, pour la télévision.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mission et historique de la ligue nationale d'impro », sur http://www.lni.ca, lni.ca (consulté le )
  2. « Histoire de la Ligue nationale d'impro », sur https://www.dramaction.qc.ca, dramaction.qc.ca (consulté le )
  3. Fabienne Bradfer, Vincent Quittelier et Thierry Wilmotte, « Coupe du monde d'improvisation en Belgique, pour 23 soirées d'affilée : quel défi culturel », sur https://www.lesoir.be, lesoir.be, (consulté le )
  4. « Le Coup de Coeur de Laëtitia Gayet », sur https://www.franceinter.fr, franceinter.fr, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]