Coupe du Maghreb des clubs champions 1972-1973

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coupe du Maghreb des clubs champions 1972-1973
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UMF
Éditions 4e
Lieu(x) Drapeau : Tunisie Tunis
Date décembre 1972
Participants 4 clubs
Épreuves 4 matchs

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Algérie CR Belcourt (1972)
Vainqueur Drapeau : Tunisie ES Sahel
Finaliste Drapeau : Algérie CR Belcourt

Navigation

La coupe du Maghreb des clubs champions 1972-1973 est la quatrième édition de la coupe du Maghreb des clubs champions, qui se déroule en décembre 1972, à Tunis.

La compétition est réservée aux champions nationaux du Maroc, de Tunisie, et d'Algérie ; la Libye ne participe pas à cette édition. C'est le tenant du titre, le Chabab Riadhi Belcourt, qui la remplace. De plus, le Mouloudia olympique de Constantine, troisième d'Algérie, remplace le Mouloudia Club d'Alger, champion d'Algérie, car celui-ci préfère participer en tant que tenant du titre à la coupe du Maghreb des vainqueurs de coupe 1972-1973. Ainsi, comme le deuxième d'Algérie est le Chabab Riadhi Belcourt, qui est d'ailleurs tenant du titre, le Mouloudia olympique de Constantine est qualifié pour disputer le tournoi. La compétition se joue sous forme de matchs à élimination directe, mettant aux prises quatre clubs, qui s'affrontent à Tunis.

C'est le club tunisien de l'Étoile sportive du Sahel qui remporte la compétition en battant en finale le club algérien du Chabab Riadhi Belcourt, sur le score de 2 buts à 0, mettant fin à l'hégémonie du triple champion maghrébin.

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Résultat Équipe 2
ES Sahel Drapeau : Tunisie 2 - 0 Drapeau : Algérie MO Constantine
CR Belcourt T Drapeau : Algérie 0 - 0
4-3 t.a.b.
Drapeau : Maroc AD Marocaines

Les buteurs du premier match sont Abdesselam Adhouma et Amri Melki (sur penalty)[1]. Les formations ayant disputé les demi-finales sont :

  • ESS : Ali Ajroud, Abdelhamid Bouguila, Amri Melki, Habib Bicha, Mohsen Habacha, Anouar Cherif, Othman Jenayah (puis Mohamed Zouaoui), Slah Karoui, Taoufik Hadiji, Abdesselam Adhouma, Fethi Gafsi (puis Raouf Ben Aziza)
  • MOC : Kamel Naidja (puis Said Soucha), Feliachi, Barket, Tahar Benabdoune, Malek, Jamel Adlani, Abdelmajid Krokro, Rachid Khaine, Saïd Zoghmar (puis Derridj), Abdelhafidh Fendi, Rabah Gamouh
  • CRB : Mohamed Abrouk, Sid Ali Amar, Bouhalsa (puis Medjerab), Hamiti, Madani, Messahel, Chekroun, Talbi (puis Abdelghafour), Selmi Djillali, Mustapha Dahleb, Abdelkader Ighili
  • ADM : Boukadi Koskous, Ben Kirane (puis Hamid Zarouil), Abdelhak Rizkallah, M'hamed Hmimou, Safoui, Mustapha Azhar, Abderrahim, Kala, Bouaali, Houcine, Moussaïd

Match pour la 3e place[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Résultat Équipe 2
AD Marocaines Drapeau : Maroc 1 - 1
4-3 t.a.b.
Drapeau : Algérie MO Constantine

Les buteurs du match sont Rabah Gamouh (MOC) et Kala (ADM). Les formations ayant disputé le match sont :

  • ADM : Boukadi Koskous, Ben Kirane, Abdelhak Rizkallah, M'hamed Hmimou, Safoui, Terhiche (puis Khalidi), Abderrahim, Kala, Bouaali, Houcine, Zratit
  • MOC : Kamel Naidja, Feliachi, Barket, Said Adlani, Malek, Abdennouri, Abdelmajid Krokro, Rachid Khaine, Saïd Zoghmar, Jamel Adlani, Rabah Gamouh

Finale[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Résultat Équipe 2
ES Sahel Drapeau : Tunisie 2 - 0 Drapeau : Algérie CR Belcourt T

Les buts de la finale sont l'œuvre d'Amri Melki et Raouf Ben Aziza[1].

Vainqueur[modifier | modifier le code]


Coupe du Maghreb des clubs champions
Vainqueur 1973
Drapeau de la Tunisie
Étoile sportive du Sahel
Premier titre

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « De 1970 à 1980 - La dimension maghrébine », sur etoile-du-sahel.com (consulté le 16 mai 2016)

Sources[modifier | modifier le code]