Cornelis Claesz Anslo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cornelis Claesz Anslo
Rembrandt - Portrait of Cornelis Claesz. Anslo - Google Art Project.jpg
Portrait gravé par Rembrandt
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Cornelis Claesz Anslo (1592–1646) est un théologien et ministre néerlandais mennonite, principalement connu pour ses portraits réalisés par Rembrandt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cornelis Claesz Anslo est né à Amsterdam, quatrième fils du marchand de tissu norvégien (originaire d'Oslo) Claes Claesz. Anslo[1]. Ses grands-frères Claes, Jan et Reyer sont tous devenus des syndics de la guilde des drapiers. Reyer Anslo (de), le fils de son frère Reyer, est devenu un poète reconnu[1].

Cornelis s'est marié avec Aeltje Gerritsdr. Schouten en 1611 et a été appelé le 14 juillet 1617 par le groupe mennonite d'Amsterdam connu comme les Waterlanders[1]. Le poète Joost van den Vondel est le doyen de cette église et a écrit un poème en son honneur, mentionnant Rembrandt, qui en a fait le portrait à plusieurs reprises, en dessin, en gravures et en peinture[1]. Le poète a également écrit un poème à l'occasion du mariage du fils d'Anslo, Gerbrand Cornelisz. Anslo le 20 mars 1636[2] ainsi que pour celui de la petite-fille de Cornelis Anslo, Alida, le 28 septembre 1658[3], quand elle s'est mariée à Michael Blok, le frère d'Agnes Block, nièce de Vondel, avec qui Cornelis a passé la plupart de son temps lors de ses dernières années.

Le père d'Anslo a fondé une hofje à Amsterdam que les frères Anslo ont administré toute leur vie. La hofje a été partiellement démolie et reconstruite sur le lieu original, aujourd'hui au no 52 de la rue Eglantierstaat.

Cornelis Claesz Anslo devient un pamphlétaire pendant les années 1625-1628 lors desquelles des conflits ont éclaté parmi les Mennonites d'Amsterdam entre Nittert Obbes, Hans de Ries et d'autres, et publie un pamphlet anonyme pour essayer d'empêcher un schisme.

Il meurt en 1646 à Amsterdam.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (nl) « Anslo (Cornelis Claesz.) » dans Nieuw Nederlandsch Biografisch Woordenboek, vol. 1, 153 (lire en ligne).
  2. (nl) De Bruyloft van Cana dans la DBNL, 1647
  3. (nl) Ter Bruilofte van den E. Bruidegom Michiel Blok en de E. Bruit Alide Anslo dans la DBNL, 1658

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :