Conseil de sécurité nationale (Turquie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conseil de sécurité nationale.
image illustrant la Turquie
Cet article est une ébauche concernant la Turquie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Conseil de sécurité nationale, Ankara

Le Conseil de sécurité nationale (en turc Milli Güvenlik Kurumu ou MGK) est une institution turque constituée de civils et de militaires. Il est présidé par le président de la République et comprend le chef d'état-major, les quatre généraux qui commandent les Forces armées (air, terre, mer) et la gendarmerie, le Premier ministre, le ministre de l'Intérieur, le ministre des Affaires étrangères, le ministre de la Justice et les vice-Premiers ministres[1].

Institué en 1961, son rôle est considérablement renforcé par la Constitution de 1982, qui en fait une véritable instance de contrôle et de surveillance, un « gouvernement-bis »[2]. Après la réforme de 2001, l'influence du MGK a été considérablement réduite : il est devenu un organe essentiellement consultatif[2].


Références[modifier | modifier le code]

  1. Article 118 de la Constitution révisée en 2001.
  2. a et b Jean Marcou, « L’imbroglio constitutionnel en Turquie (2007-2010) - Actes du colloque Nantes-Galatasaray », sur www.revue-signes.info,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]