Conseil canadien des normes de la radiotélévision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Conseil canadien des normes de radiotélévision (CCNR) est une organisation non-gouvernementale canadienne créée en 1990 par l'Association canadienne des radiodiffuseurs (en).

Le conseil réunit environ 730 stations de radio et de télévision privées à travers le pays. Permettant une certaine forme d'autorégulation par l'industrie, il est un intermédiaire du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Histoire[modifier | modifier le code]

Suggéré par des diffuseurs privés depuis la fin des années 1960, le Conseil canadien des normes de radiotélévision est fondé en 1990.

2011[modifier | modifier le code]

En juin 2011, l'organisme enregistre le plus grand nombre de plaintes de son histoire à la suite d'une entrevue de Margie Gillis réalisée par l'animatrice Krista Erickson de la chaîne Sun News Network[1],[2]. L'acharnement de l'animatrice sur l'artiste soulève environ 4 100 plaintes en un mois, soit plus du double du nombre de plaintes normalement enregistrées annuellement par l'organisme[3]. En février 2012, après avoir reçu officiellement 6 676 plaintes, le Conseil juge que l'entrevue ne viole aucune règle du code de déontologie de l'Association canadienne des radiodiffuseurs[4].

Administration[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

  • Ron Cohen (~1993 - décembre 2011)[5]
  • Andrée Noël (janvier 2012 - )[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]