Missionnaires de Saint-Charles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Missionnaires de saint Charles
image illustrative de l’article Missionnaires de Saint-Charles
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 19 septembre 1888
par la congrégation pour l'évangélisation des peuples
Institut congrégation cléricale
Type apostolique
But aide aux émigrés
Structure et histoire
Fondation 15 novembre 1887
Plaisance
Fondateur Jean-Baptiste Scalabrini.
Abréviation C.S
Autres noms scalabriniens
Patron saint Charles Borromée
Site web site officiel
Liste des ordres religieux

Les missionnaires de saint Charles (en latin : Congregatio Missionariorum a S. Carolo) est une congrégation cléricale de droit pontifical.

Historique[modifier | modifier le code]

La congrégation est fondée à Plaisance par l'évêque Jean-Baptiste Scalabrini (1839-1905) pour venir en aide aux émigrés italiens. L'initiative est approuvée par le pape Léon XIII avec le bref Libenter agnovimus du 15 novembre 1887 ; le 28 novembre suivant, les deux premiers aspirants, les pères Joseph Molinari et Dominique Montese prononcent leurs premiers vœux religieux.

La congrégation pour l'évangélisation des peuples approuve ad experimentum le règlement de l'institut le 19 septembre 1888. Les missionnaires de saint Charles se répandent rapidement auprès des communautés italiennes des États-Unis et du Brésil. En 1909, les vœux religieux sont remplacés par un serment de persévérance mais sont réintroduits le 8 avril 1934.

Les constitutions religieuses des missionnaires de saint Charles sont approuvées le 15 août 1948. En 1949, le Saint-Siège confie aux scalabriniens la gestion du collège pontifical de Rome destiné à la formation de prêtres séculiers désireux de se consacrer à l'aide aux immigrés.

Activités et diffusion[modifier | modifier le code]

Les scalabriniens se vouent en faveur des émigrés.

Ils sont présents en :

La maison généralice est à Rome.

En 2009, la congrégation comptait environ 710 membres dont sept évêques et 590 prêtres[1].

En France, ils sont chargés de l'église Saint-Bernard de la Chapelle (18e arrondissement)[2] et de Saint-Pierre de Chaillot, qui accueille une forte communauté italienne dans le 16e arrondissement de Paris[3].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. statistique sur le site de la congrégation
  2. « A l’église Saint-Bernard, les migrants «rendent Noël concret» », La Croix,‎ (lire en ligne).
  3. « L'Eglise catholique à Paris », sur Site officiel du diocèse de Paris (consulté le 10 octobre 2016).