Concerto grosso nº 1 (Bloch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Concerto grosso nº 1 est un concerto grosso pour cordes et piano obligato d'Ernest Bloch. Il a été composé en 1925 à Santa Fé (Cleveland) pour les étudiants de l'Institut musical de Cleveland qui en ont reçu la dédicace.

Historique[modifier | modifier le code]

Il est tiré pour le troisième mouvement de la Suite de Danses Suisses de 1899. Son titre original était : « Suite pour orchestre à cordes ». Il a été créé le à Hôtel Statler par l'Orchestre de l'Institut de Musique de Cleveland sous la direction du compositeur avec Walter Scott au piano. Par ailleurs, il a été créé à Genève le par l'Orchestre de la Suisse romande dirigé par Ernest Ansermet et Edith Hentsch-Humbert au piano. La création française a eu lieu le à Opéra Garnier par l'Orchestre de l'Opéra de Paris dirigé par Serge Koussevitzky. La création en Israël s'est faite en à Tel-Aviv, avec l'Orchestre Symphonique de Palestine dirigé par Michaël Taube.

Les esquisses de la partition sont conservées à la Bibliothèque du Congrès à Washington et à l'Université de Californie à Berkeley.

Charles Howard Marsh a arrangé Dirge le second mouvement pour orgue en 1950.

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Le Concerto grosso comporte quatre mouvements:

  1. Prélude - Allegro energico e pesante
  2. Dirge « chant funèbre » - Andante moderato
  3. Pastorale and rustic dance - Assai lento
  4. Fugue - Allegro
  • Durée d'exécution: vingt minutes

Source[modifier | modifier le code]

  • André Lischké et François-René Tranchefort dir., guide de la musique classique éd.Fayard 1986 p.110

Liens externes[modifier | modifier le code]