Commanderie de Laon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chapelle des Templiers
Image illustrative de l’article Commanderie de Laon
Présentation
Fondation Drapeau de l'Ordre du Temple Templiers
Reprise Drapeau des chevaliers hospitaliers Hospitaliers
Protection Logo monument historique Classé MH (1846)[1]
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Ville Laon
Coordonnées 49° 33′ 47″ nord, 3° 37′ 38″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Chapelle des Templiers
Géolocalisation sur la carte : Aisne
(Voir situation sur carte : Aisne)
Chapelle des Templiers

La commanderie de Laon ou chapelle des Templiers date du XIIe siècle[2]. Elle est commanderie templière avant de devenir hospitalière. Elle est propriété de la commune, classée au titre des monuments historiques par liste en 1846[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Templiers établirent dans la ville en 1128, avec l’appui de Barthélemy de Jur[3],[4] et l'accord du pape Honorius II, une commanderie.

En 1312, après la dissolution de l'ordre du Temple, la chapelle revint à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

La chapelle de la commanderie, de forme octogonale, fut construite vers 1140. Le chœur du bâtiment central se veut la réplique du Saint-Sépulcre de Jérusalem. La chapelle de la commanderie de Laon servira de modèle à la construction de la Chapelle de Metz.

L'édifice religieux servit de chapelle funéraire. Elle fait actuellement partie du musée de Laon qui renferme, en son sein, le gisant de la pierre tombale de Guillaume de Harcigny, médecin du roi Charles VI de France. Les sépultures de Grégoire chapelain du Temple décédé en 1268, Jacques de Haute Avesnes commandeur de Puisieux, mort en 1235, et S. P. Spifaine ont été relevées au XXe siècle.

Sous la Révolution, les bâtiments abritèrent une prison, celle de la tour de Louis d'Outremer étant devenue insuffisante.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b « Chapelle des Templiers », notice no PA00115712, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Christophe Staf, « Site Templier : La chapelle de Laon », sur www.templiers.org (consulté le 28 août 2016)
  3. Pascal et Thierry, « La chapelle des Templiers à #Laon #02 #02000 http://bit.ly/A87Xot », sur www.petit-patrimoine.com (consulté le 28 août 2016)
  4. www.lunion.fr, « Le secret des templiers a fuité » (consulté le 28 août 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]