Combiné nordique au Festival olympique d'hiver de la jeunesse européenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Festival olympique de la jeunesse européenne.
Combiné nordique au Festival olympique d'hiver de la jeunesse européenne
Description de l'image Nordic combined pictogram.svg. Description de l'image European Olympic Committees logo.svg.
Généralités
Sport Combiné nordiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
1re apparition 2003
Organisateur(s) Comités olympiques européens
Éditions 4e en 2015
Épreuves 3 en 2015

Le combiné nordique fait son apparition au Festival olympique de la jeunesse européenne en 2003 à Bled avec une épreuve individuelle masculine.

Le combiné nordique est une discipline jusqu'à présent exclusivement masculine.

Épreuves[modifier | modifier le code]

Épreuves au programme[modifier | modifier le code]

Le combiné nordique est un sport optionnel[1],[2]. Les comités d'organisations décident s'il souhaite inclure ou non le combiné au programme[2]. Le combiné nordique est entré pour la première fois entrés dans le programme Festival olympique de la jeunesse européenne en 2003.

Le nombre d'athlètes participants par pays est déterminé par le comité d'organisation en accord avec la Fédération internationale de ski[2]. Le comité d’organisation détermine les juges des épreuves[2]. Les participants doivent avoir entre 14 et 18 ans mais la différence d'âge entre les participants doit être au maximum de deux ans[2].

Épreuves aux programmes des éditions du Festival olympique de la jeunesse européenne
Épreuve 2003 2009 2011 2015 Total
Individuel H 4
Sprint H 2
Équipes H 4

= Épreuves officielles, H = Hommes,

Épreuves actuelles[modifier | modifier le code]

Résumé des compétitions[modifier | modifier le code]

2003[modifier | modifier le code]

Épreuve Or Argent Bronze
Individuel K 90 / 7,5 km Drapeau : France Jason Lamy Chappuis Drapeau : Slovénie Mitja Oranič Drapeau : Slovénie Primož Zupan (pl)
Par équipes Drapeau de la Slovénie Slovénie
Drapeau de la France France
Drapeau de la Norvège Norvège

2009[modifier | modifier le code]

Dans le sprint, le concours de saut a été dominé par Andrzej Gąsienica (pl)[3]. Paweł Słowiok a 6,5 points de retard ce qui le fait partir min 18 s après le leader[3]. Lors de la course de fond, Pawel Słowiok et Manuel Faißt se sont retrouvés en tête dès la mi-course[3]. Manuel Faißt remporte la course au sprint[4]. Le podium est complété par un second allemand, Tobias Simon[4].

Dans le Gundersen, Mario Seidl domine le concours de saut ce qui lui octroie min 32 s d'avance sur Pawel Słowiok[5]. Lors de la course de fond, Pawel Słowiok remonte progressivement et rattrape Mario Sedl dans le dernier tour[5]. Il le domine au sprint et remonte l'or devant l'autrichien[5]. Adam Cieslar, troisième après le saut, remporte la médaille de bronze[5].

Le concours de saut de l'épreuve par équipe est dominé par la Pologne[6]. L'équipe polonaise dispose de 33 s d'avance sur l'équipe d'Allemagne[6]. Lors de la course de fond, l'Allemagne remonte et dépasse le relais polonais qui parvient à conserver la médaille d'argent[6]. La Slovénie termine troisième[6].

Épreuve Or Argent Bronze
Sprint 3,75 km Drapeau : Allemagne Manuel Faißt Drapeau : Pologne Paweł Słowiok Drapeau : Allemagne Tobias Simon
Gundersen 7,5 km Drapeau : Pologne Paweł Słowiok Drapeau : Autriche Mario Seidl Drapeau : Pologne Adam Cieślar
Par équipes Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la Slovénie Slovénie
  • Leon Pivk
  • Alen Turjak
  • Nace Sinkovec

2011[modifier | modifier le code]

Épreuve Or Argent Bronze
Individuel HS 100 / 7,5 km Drapeau : Allemagne David Welde Drapeau : Finlande Jani Peltola Drapeau : Norvège Mads Kristoffer Waaler
Par équipes Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la Finlande Finlande

2015[modifier | modifier le code]

Le saut de l'épreuve de 10 km est dominé par le français Lilian Vaxelaire qui a réalisé 100 m[7],[8]. Il devance de Vid Vrhrovnik et Constantin Schnurr[7]. Willi Hengelhaupt, Samuel Mraz et Risto Raudberg suivent à s[7]. Lors de la course de fond, l'Allemand Willi Hengelhaupt mène le groupe de tête avant d’accélérer à mi-course[9] pour remporter la course[7]. Il s'impose devant le Finlandais Severi Taipale et Samuel Mraz qui était dans le groupe de tête termine troisième[7].

Lors de l'épreuve par équipes, l'Allemagne domine le concours de saut[10],[11]. l'équipe d’Allemagne dispose de 23 s sur l'équipe de France et 55 s sur la Slovénie[11],[12]. L'équipe d'Autriche est sixième avec un handicap d'une minute quinze[10]. L'équipe d'Autriche remonte progressivement[13]. Dans le troisième tour, l'autrichien Samuel Mraz a rattrapé l'allemand Tim Kopp en tête[11]. Dans le dernier tour, Mika Vermeulen lâche Willi Hengelhaupt qui avait remporté le 10 km[11]. L'Autriche s'impose avec trois secondes d'avance sur l'Allemagne[11].

Lors du saut de l'épreuve de 5 km est dominé par l'Allemand Willi Hengelhaupt, vainqueur de la précédente épreuve individuelle[14]. Samuel Mraz est troisième à 27 s[14]. Lors du départ de la course de ski de fond, Risto Raudberg est disqualifié pour départ anticipé[14]. Willi Hengelhaupt fait course en tête et s'impose avec 36 s 4[14],[15]. Il s'impose devant l'Autrichien Samuel Mraz[14]. Le Français Théo Rochat, meilleur fondeur de l'épreuve, remonte à la troisième place[16].

Épreuve Or Argent Bronze
Gundersen NH HS108/10 km Drapeau : Allemagne Willi Hengelhaupt 27 min 17 s 4 Drapeau : Finlande Severi Taipale 27 min 30 s 4 Drapeau : Autriche Samuel Mraz 27 min 34 s 5
Gundersen NH HS108/5 km Drapeau : Allemagne Willi Hengelhaupt 13 min 40 s 9 Drapeau : Autriche Samuel Mraz 14 min 17 s 3 Drapeau : France Théo Rochat 14 min 25 s 4
Par équipes HS108/4 × 5 Drapeau de l'Autriche Autriche
  • Daniel Rieder
  • Philipp Kuttin
  • Samuel Mraz
  • Mika Vermeulen
56 min 37 s 3 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  • Constantin Schnurr
  • Benedikt Schwaiger
  • Tim Kopp
  • Willi Hengelhaupt
56 min 40 s 6 Drapeau de la France France
  • Yann Laheurte
  • Brice Ottonello
  • Lilian Vaxelaire
  • Théo Rochat
57 min 50 s 7

Palmarès[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

Édition Médaille d'or, monde Or Médaille d'argent, monde Argent Médaille de bronze, monde Bronze
2003 Drapeau : France Jason Lamy Chappuis Drapeau : Slovénie Mitja Oranič Drapeau : Slovénie Primož Zupan (pl)
2009 Drapeau : Pologne Paweł Słowiok Drapeau : Autriche Mario Seidl Drapeau : Pologne Adam Cieślar
2011 Drapeau : Allemagne David Welde Drapeau : Finlande Jani Peltola Drapeau : Norvège Mads Kristoffer Waaler
2015 Drapeau : Allemagne Willi Hengelhaupt Drapeau : Finlande Severi Taipale Drapeau : Autriche Samuel Mraz

Sprint[modifier | modifier le code]

Édition Médaille d'or, monde Or Médaille d'argent, monde Argent Médaille de bronze, monde Bronze
2009 Drapeau : Allemagne Manuel Faißt Drapeau : Pologne Paweł Słowiok Drapeau : Allemagne Tobias Simon
2015 Drapeau : Allemagne Willi Hengelhaupt Drapeau : Autriche Samuel Mraz Drapeau : France Théo Rochat

Relais[modifier | modifier le code]

Édition Médaille d'or, monde Or Médaille d'argent, monde Argent Médaille de bronze, monde Bronze
2003 Drapeau de la Slovénie Slovénie
Rok Rozman (en)
Primož Zupan (pl)
Mitja Oranič
Drapeau de la France France
Benjamin Lizon au Cire
Jason Lamy Chappuis
François Braud
Drapeau de la Norvège Norvège
Thomas Kjelbotn
Joakim Klaussen Aakvik
Rune Liberg Sannes
2009 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Tobias Simon
Otto Schall
Manuel Faißt
Drapeau de la Pologne Pologne
Adam Cieślar
Andrzej Gąsienica (pl)
Paweł Słowiok
Drapeau de la Slovénie Slovénie
Leon Pivk
Alen Turjak
Nace Sinkovec
2011 Drapeau de l'Autriche Autriche
Paul Gerstgraser
Philipp Orter
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Jakob Lange
David Welde
Drapeau de la Finlande Finlande
Ilkka Herola
Jani Peltola
2015 Drapeau de l'Autriche Autriche
Daniel Rieder
Philipp Kuttin
Samuel Mraz
Mika Vermeulen
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Constantin Schnurr
Benedikt Schwaiger
Tim Kopp (no)
Willi Hengelhaupt
Drapeau de la France France
Yann Laheurte
Brice Ottonello
Lilian Vaxelaire
Théo Rochat

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 5 2 1 8
2 Drapeau de l'Autriche Autriche 2 2 1 5
3 Drapeau de la Pologne Pologne 1 2 1 4
4 Drapeau de la Slovénie Slovénie 1 1 2 4
4 Drapeau de la France France 1 1 2 4
6 Drapeau de la Finlande Finlande 0 2 1 3
7 Drapeau de la Norvège Norvège 0 0 2 2
Total 10 10 10 30

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Basic Facts and Figures », sur eurolympic.org (consulté le 30 décembre 2015).
  2. a, b, c, d et e « CHARTER OF THE EUROPEAN YOUTH OLYMPIC FESTIVAL », sur nocnsf.nl (consulté le 30 décembre 2015).
  3. a, b et c (pl) « Olimpijski Festiwal Młodzieży: Paweł Słowiok srebrnym medal », sur sportowefakty.wp.pl (consulté le 30 décembre 2015).
  4. a et b (pl) « EYOF Śląsk-Beskidy: Srebrny medal Pawła Słowioka w kombinacji norweskiej », sur skijumping.pl (consulté le 29 décembre 2015).
  5. a, b, c et d (pl) « Festiwal Młodzieży: trzeci medal dla Polski », sur sport.pl (consulté le 29 décembre 2015).
  6. a, b, c et d (pl) « EYOF: Kronika wydarzeń z dnia 20.02.2009 », sur wiadomosci.ox.pl (consulté le 29 décembre 2015).
  7. a, b, c, d et e (en) « Willi Hengelhaupt wins first NC EYOF title », sur fis-ski.com (consulté le 26 décembre 2015).
  8. (pl) « Willi Hengelhaupt wygrywa pierwszy konkurs kombinacji norweskiej na EYOF, Paweł Chyc 24. », sur skipol.pl (consulté le 26 décembre 2015).
  9. (de) « Gold für Willi Hengelhaupt bei EYOF, Bronze für Katherine Sauerbrey », sur thueringer-skiverband.de (consulté le 26 décembre 2015).
  10. a et b (de) « EYOF: Goldener Tag bei Kaiserwetter für Team Deutschland », sur deutscherskiverband.de (consulté le 26 décembre 2015).
  11. a, b, c, d et e (en) « Austria takes team title at EYOF 2015 », sur fis-ski.com (consulté le 26 décembre 2015).
  12. (pl) « EYOF: Austriacy wygrywają drużynowy konkurs kombinacji norweskiej, Polacy 9. », sur skipol.pl (consulté le 26 décembre 2015).
  13. « FOJE : Du bronze pour les combinés », sur ski-nordique.net (consulté le 26 décembre 2015).
  14. a, b, c, d et e (en) « Second EYOF gold medal for Willi Hengelhaupt », sur fis-ski.com (consulté le 26 décembre 2015).
  15. (pl) « Willi Hengelhaupt najlepszy w kombinacji norweskiej na EYOF, Paweł Twardosz 26. », sur skipol.pl (consulté le 26 décembre 2015).
  16. « FOJE : Théo Rochat en bronze », sur ski-nordique.net (consulté le 26 décembre 2015).