Collin Raye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Collin Raye
Description de cette image, également commentée ci-après
Collin Raye en 2011.
Informations générales
Surnom Bubba Wray
Nom de naissance Floyd Elliot Wray[1]
Naissance (57 ans)
De Queen, Arkansas, USA
Activité principale Chanteur
Genre musical Musique country
Site officiel www.collinraye.com

Floyd Elliot Wray, né le 22 août 1960 à Nashville est un chanteur de musique country américain, connu professionnellement comme Collin Raye, et auparavant comme Bubba Wray. Sous ce dernier nom, il a enregistré dans le groupe The Wrays entre 1983 et 1987.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts en solo en 1991 en tant que Collin Raye avec l'album All I Can Be, qui devint son premier album numéro un avec "Love, Me". All I Can Be est le premier des quatre albums consécutifs produit par Raye qui obtient la certification de platine aux États-Unis pour les ventes de un million d'exemplaires chacun.

Il maintient plusieurs Top Ten durant le reste de la décennie et en 2000. Sorti en 2001, Can't Back Down est son premier album qui ne figure pas au Top 40 ; il est abandonné par son label peu après. Il n'enregistre pas d'autre album studio jusqu'en 2005, qui voit la sortie de Twenty Years and Change, avec un label indépendant.

Entre 1991 et 2007, Raye enregistre 30 singles qui figurent dans les charts country aux États-Unis ; il est également classé deux fois dans la musique populaire en tant que partenaire de duo sur deux chansons de Jim Brickman. Quatre des singles de Raye ont atteint le numéro un dans les charts de musique country : en 1992 Love, Me et In This Life, en 1994 My Kind of Girl, et, en 1998, I Can Still Feel You. Il a également enregistré un total de onze albums studio, comprenant un album de chants de Noël et une compilation de berceuses. De plus il a réalisé une compilation de ses plus grands succès, un album en public, et un ensemble de CD / DVD en public. En 2009, il sort Never Going Back, produit par le label Saguaro Road Records .

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Floyd Elliot Wray nait à De Queen en Arkansas, le . Sa mère, Lois Wray, est une musicienne locale ; dans les années 1950, elle intervient dans les premières parties d'artistes du label Sun Records, dont Jerry Lee Lewis, Elvis Presley, Johnny Cash et Carl Perkins [2]. Par la suite, elle entame une carrière en solo ; elle aurait occasionnellement fait monter Floyd et son frère Scott pour faire les chœurs. Durant les années 1980, les deux frères montent un groupe de country-rock appelé le Wray Brothers Band , dans lequel Collin prend le nom de scène Bubba Wray[2]. Le groupe joue principalement au Texas, à Corvallis dans l'Oregon, et plus tard à Reno dans le Nevada ; ils réalisent alors quelques singles sur des labels indépendants. En 1986, le groupe (dont le nom a été raccourci en The Wrays) signe avec le Mercury Records ; ils sortent alors quatre singles. Très mal classés dans les charts, ces quatre singles mettent fin au groupe qui se sépare.

Carrière en solo[modifier | modifier le code]

All I Can Be[modifier | modifier le code]

Après avoir modifié l'orthographe de son nom en Raye, il signe un contrat avec le label Epic Records en 1990[2]. Son premier single, All I Can Be (Is a Sweet Memory), entre dans les charts en 1991, atteignant le no 29 au classement Hot Country Singles & Tracks (en)[3]. Le premier album de Raye, intitulé All I Can Be est réalisé peu de temps après.

Le single suivant, une ballade co-écrite par Skip Ewing (en) et intitulée Love Me, atteint la première place du classement de la musique country au début de l'année 1992, maintenant cette position trois semaines durant. All I Can Be est alors certifié disque de platine. par l'association américaine de l'industrie du disque (RIAA). Le dernier titre de l'album, Every Second, se hisse à la 2d place[3].

In This Life and Extremes[modifier | modifier le code]

Le deuxième album de Raye, intitulé In This Life, sort en 1992. Le titre éponyme, qui a été utilisé comme premier single extrait de l'album, reste deux semaines no 1. À la fin de l'année 1992, Raye fait une apparition dans la série télévisée Street Justice où il joue en public le titre In This Life. L'album a fourni trois autres titres classés parmi les dix premiers succès country : I Want You Bad (And That Ain't Good, Somebody Else's Moon et That Was a River.

Le troisième album de Rayz, Extremes, sort en 1993. C'est son premier album produit par Paul Worley et Ed Seay. ce dernier sera le co-producteur de Raye jusqu'en 2000.

I Think About You et The Best of Collin Raye: Direct Hits Sorti en 1995, I Think About You est le quatrième album de Collin Raye. Six singles en ont été extraits et il devient le quatrième album consécutif certifié platine. Parmi les singles, trois d'entre eux ont atteint le Top 5 : One Boy, One Gir, Not That Different, et le titre éponyme, I Think About You.

En 1996, Raye sort également un album de chants de Noël, intitulé Christmas: The Gift.

Discographie[modifier | modifier le code]

albums[modifier | modifier le code]

Année Album
1991 All I Can Be
1992 In This Life
1993 Extremes
1995 I Think About You
1995 Christmas: The Gift
1998 The Walls Came Down
(2000 Counting Sheep
(2000 Tracks
(2001 Can't Back Down
(2005 Twenty Years and Change
(2006 Fearless
(2009 Never Going Back
(2011 His Love Remains
(2013 Still On The Line...The Songs of Glen Campbell
(2014 Everlasting

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « About », Collin Raye official website (consulté le 29 juin 2012)
  2. a, b et c Steve Huey, « allmusic ((( Collin Raye > Biography))) », Allmusic (consulté le 2 novembre 2007)
  3. a et b (en) Joel Whitburn, Hot Country Songs 1944 to 2008, Record Research, Inc, (ISBN 0-89820-177-2), p. 341