Codigoro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Codigoro
Codigoro
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région d'Émilie-Romagne Émilie-Romagne 
Province Ferrare 
Code postal 44021
Code ISTAT 038005
Code cadastral C814
Préfixe tel. 0533
Démographie
Gentilé Codigoresi
Population 12 653 hab. (31-12-2010[1])
Densité 75 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 50′ 00″ nord, 12° 07′ 00″ est
Altitude Min. 4 m
Max. 4 m
Superficie 16 900 ha = 169 km2
Divers
Saint patron San Martino
Fête patronale 11 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Codigoro

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Codigoro

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Codigoro
Liens
Site web http://www.comune.codigoro.fe.it/
Map of comune of Codigoro (province of Ferrara, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Codigoro (Codgòr en dialecte de Ferrare) est une commune de la province de Ferrare dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Codigoro, situé à 3 mètres au-dessus du niveau de la mer, est traversé par la route nationale SS495 et les routes provinciales SP53 et SP54 qui mènent à la riviera romagnole. La commune est également le terminus d’une ligne de chemin de fer qui mène à Ferrare.
La commune de Codigoro s’étend sur la partie la plus orientale de la province de Ferrare, dans le parc régional du delta du Pô d'Émilie-Romagne, à l’extrême Est de la plaine du Pô entre les marais de Comacchio et la côte Adriatique.
Le territoire est traversé d’Ouest en Est et jusqu’à son embouchure par le Pô de Volano. Un territoire qui, jusque dans les années 1960, était caractérisé par d’amples étendues marécageuses qui, au fil des années, furent assainies pour augmenter les surfaces affectées à la culture intensive.
Un important et complexe réseau de canaux assurent le drainage, l’irrigation et la navigation.

Codigoro est proche des communes de Massa Fiscaglia, Lagosanto, Comacchio, Jolanda di Savoia et Goro (Italie).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom dérive de Gaurus, l'ex Pô de Goro, un territoire qui était à l’origine de la bonification des ramifications du fleuve : Caput Gauri, nom que l’on retrouve sur certains documents de l’abbaye de Pomposa et datés de 1243.
L’histoire de Codigoro remonte au IXe siècle quand une communauté de Bénédictins s’établit sur le territoire de l’actuelle Pomposa qui, à cette époque, était positionné sur un îlot baigné par la Mer Adriatique et les ramifications du Pô de Volano et du Pô de Goro. C’est à cette époque que débute la construction de l’abbaye de Pomposa qui est à l’origine de Codigoro et de ses territoires agricoles, dont l’archevêché détenait le pouvoir politique et commercial jusqu’à son annexion à Exarchat de Ravenne qui dura jusqu’à l’an 1000.
Vers 1150, débutent les pressions de la part de la Maison d'Este (seigneurs de Ferrare) mais marque également la fin de la prospérité de Codigoro à cause Rupture de Ficarolo, advenue en 1152, laquelle modifia le cours du fleuve déportant les eaux plus au Nord, au détriment du Volano, de l’abbaye de Pomposa et de Codigoro qui furent abandonnés par les Bénédictins.
Les travaux de bonification, sous les ducs d’Este, durèrent de 1464 à 1580 et redonnèrent au territoire un aspect plus vivable.
Successivement, de 1600 à 1604, la République de Venise modifia le cours du Pô di Levante en déportant son embouchure plus au Sud, en territoire de Ferrare, ruinant les travaux hydrauliques entrepris par les Este.
Les travaux de bonification reprirent en 1598 quand Ferrare passa sous la domination de l’état pontifical jusqu’à la moitié du XXe siècle, quand furent construites les premières stations de relevage des eaux.

Monuments et lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

  • Abbaye de Pomposa: un des plus importants monuments religieux d’Italie du Nord;
  • Duomo di Codigoro
  • Palazzo del Vescovo: palais de l’évêché construit par les Bénédictins, anciennement dénommé Domus Dominicata, restauré en 1732, héberge aujourd’hui la bibliothèque communale et les diverses manifestations culturelles.
  • Torre della Finanza: tour de la finance construite au début du XVIIIe siècle pour le contrôle des routes commerciales sur rives du Pô de Volano. Détruite par une forte marée en 1729, reconstruite de 1739 à 1741 pour abriter la caserne de la Garde de la Finance (douane) jusqu’au début du XXe siècle.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
16/05/2011 En cours Rita Cinti Luciani Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Caprile, Italba, Mezzogoro, Pomposa, Pontelangorino, Pontemaodino, Torbiera, Volano

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Berra, Comacchio, Goro, Jolanda di Savoia, Lagosanto, Massa Fiscaglia, Mesola, Migliarino

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
4 3749 74414 79719 45916 31314 36114 57213 89513 057
2011 - - - - - - - -
12 396--------

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Antonio Frizzi. Memorie per la storia di Ferrara – Ferrara, M DCC XCI, 1791;

Sources[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]