Coût de la vie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le coût de la vie est une évaluation du coût moyen des dépenses de consommation des ménages, dans une région donnée.

Les indices utilisés pour mesurer l’inflation (comme l’indice des prix à la consommation) ne permettent pas de mesurer l’évolution du coût de la vie. Pour mesurer l’évolution du coût de la vie, il faut inclure la variation des quantités consommées[1],[2].

Le coût de la vie est plus élevé dans les pays développés que dans les pays émergents, et encore davantage par rapport aux pays en développement : c’est l’effet Balassa-Samuelson. Par exemple, 2 dollars des États-Unis aux États-Unis ou 2 dollars des États-Unis en Somalie ne correspondront pas du tout au même pouvoir d'achat, c’est-à-dire à la même quantité de biens et services marchands que l’on peut acheter.

Le coût de la vie est un des enjeux de société actuellement en Europe. Outre la vie chère, il apparaît que des disparités spatiales s'opèrent. Par exemple le panier de la ménagère en Allemagne est de l'ordre de 30 % moins cher qu'en France[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Qu'est-ce que l'indice des prix à la consommation ? », page d'explications de l'Insee. Consultée le 11 janvier 2008
  2. Pouvoir d’achat : entre perception et réalité, comment le mesurer ?, sur le site vie-publique.fr. Consulté le 11 janvier 2008
  3. La Tribune, 29 janvier 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]